eJESFC 2021 - Nouveautés dans l'imagerie des cardiomyopathies : l'amylose cardiaque

Mis à jour le jeudi 21 janvier 2021
dans

Avec le soutien institution
Pfizer Maladies rares
nel de Pfizer Maladies Rares

 

Dans cette vidéo, Serge Kownator et Thibaud Damy font le point sur les nouveautés dans l’imagerie des cardiomyopathies et apportent des réponses aux questions suivantes :

  • Après le bilan clinique, quels sont les techniques qui permettront de suspecter une amylose cardiaque ? Sur base de quelles observations ?
  • Est-il possible de déterminer le type d’amylose à l’échocardiographie ?
  • Quels examens prévoir après l’échocardiographie ? Scintigraphie, IRM ou les deux ? Dans quels cas et pourquoi ?
  • Quelles sont les perspectives d’avenir dans ce domaine ? 

 

Attention, certaines données publiées peuvent ne pas avoir été validées par les autorités de santé françaises.
La publication de ce contenu est effectuée sous la seule responsabilité de l’Editeur et du Comité de Rédaction qui sont garants de son objectivité.
Le Laboratoire Pfizer n’est pas intervenu dans le choix et la rédaction des contenus.
Pour tout report d'évènement indésirable, merci de contacter le département Pharmacovigilance de Pfizer soit par téléphone au +33 (0)1 58 07 33 89 ou +33 (0)8 00 39 84 50, soit par télécopie au +33(0)1 72 26 57 70 ou soit par e-mail à l'adresse FRA.AEReporting@pfizer.com
Pour toute demande d'information médicale, vous pouvez vous connecter au site internet www.Pfizer.fr (rubrique « Nous contacter » en haut) ou par téléphone au +33 01 58 07 34 40.

Vidéo précédente

eJESFC 2021 : hypercholestérolémie et post SCA

Vidéo suivante

1ère éDITION spéciale eJESFC 2021

 
La thématique Amyloses cardiaques reçoit le soutien de
Pfizer Maladies rares