EMPEROR-Reduced : de l'effet rénal aux bénéfices sur l'insuffisance cardiaque

Un programme réalisé avec le soutien institutionnel de Boehringer Ingelheim et Lilly

Mis à jour le vendredi 23 octobre 2020
dans

Vincent Esnault analyse les résultats de l'étude EMPEROR-Reduced, de l'effet rénal aux bénéfices sur l'insuffisance cardiaque. Présentée lors du congrès virtuel de l'ESC 2020, elle portait sur l'évaluation de l'empagliflozine dans l'insuffisance cardiaque à FEVG altérée, avec ou sans diabète.

Les bénéfices rénaux et cardiaques de l'empagliflozine sont très logiques selon la physiologie rénale. Mais quels sont les mécanismes à l'oeuvre derrière ces effets ? Vincent Esnault fait le point en détail sur la rétention sodée dans l'insuffisance cardiaque à fraction d'éjection réduite.

Pour retrouver toute l'actualité de l'ESC Congress 2020, cliquez ici !

 

Vidéo précédente

EMPEROR-Reduced : l'étude vue par un néphrologue

Vidéo suivante

Recommandations ESC 2020 : fibrillation atriale

La thématique insuffisance cardiaque reçoit le soutien de
Novartis