Prise en charge des dyslipidémies après un syndrome coronaire aigu

Mis à jour le mercredi 9 septembre 2020
dans

La France compte plus de 100 000 syndromes coronariens aigus avec seulement 30% des patients à la cible (LDL Cholesterol <0,55g/L selon les recommandations de l'European Society of Cardiology 2019). Statines controversées, patients qui rencontrent des difficultés à observer le traitement en font un sujet au cœur des préoccupations. Ariel Cohen, président de la société française de cardiologie, évoque à la lumière des dernières publications de l'ESC 2020, les stratégies à mettre en place et le rôle des prescripteurs pour améliorer la prise en charge de nos patients.

 

 Ce contenu vous est proposé avec le soutien institutionnel de :
Sanofi

 

Accédez au contenu exclusif Cardio-online !

Vous rencontrez des difficultés ? Contactez-nous ici !