Étude ATTR-ACT : efficacité et tolérance du tafamidis dans l'amylose cardiaque à transthyrétine

Contenu accessible gratuitement pour tous les inscrits
Mis à jour le jeudi 10 septembre 2020
dans

Parmi les études majeures de l’ESC 2018, on retrouve ATTR-ACT, résumé dans une interview par le Professeur Albert Hagège.

Au coeur de cette étude, le tafamadis, un traitement qui stabilise la transthyrétine et empêche son dépôt anormal dans le coeur dans l’amylose cardiaque. Véritable « révolution thérapeutique », cette molécule s’avère efficace dans la réduction de la mortalité et l’hospitalisation pour insuffisance cardiaque des patients atteints de cardiopathies amyloïdes à transthyrétine, une maladie bien plus fréquente qu’on ne le pense.

« Il y avait là longtemps qu’une étude n’avait pas été aussi démonstrative en terme de chiffres sur le processus de l’insuffisance cardiaque » exprime le Professeur. « Reste au cardiologues à diagnostiquer l’affection pour la traiter le plus tôt possible », ajoute-t-il.

Accédez au contenu exclusif Cardio-online !

Vous rencontrez des difficultés ? Contactez-nous ici !

 
La thématique Amyloses cardiaques reçoit le soutien de
Pfizer Maladies rares