Spécificités du syndrome coronarien aigu de la femme : avant, pendant et après

Contenu accessible gratuitement pour tous les inscrits
Mis à jour le jeudi 16 décembre 2021
dans

L’infarctus, une affaire d’hommes ? Si l’on a (trop) longtemps pensé que la femme ne pouvait être, elle aussi, victime d’un SCA, les chiffres accablants de ces dernière années tendent à prouver qu’il est urgent de mettre fin à toutes ces idées préconçues.

Oui, les maladies cardiovasculaires concernent aussi les femmes, de plus en plus même, et des femmes de plus en plus jeunes ! Elles représentent 66 % des décès évitables chez les femmes enceintes, et sont la 1ère cause de mortalité chez les femmes, avec 76 000 victimes chaque année, soit l’équivalent de la population Cannoise !

Au-delà des facteurs de risque classiques que sont le tabagisme et l’obésité, il est donc important d’élargir l’interrogatoire aux maladies systémiques et aux antécédents gynécologiques et obstétricaux, de dépister au plus tôt les femmes à risque, et de sensibiliser les femmes comme leurs médecins à l’importance de la prise en compte des premiers symptômes autant qu'à celle de la réadaptation cardiaque post-SCA.

Ne manquez pas cette riche discussion entre Claire Mounier-Véhier, Ludivine Perdrix, Martine Gilard et Emmanuel Teiger pour en savoir plus !

 

Ce programme vous est proposé grâce à un soutien institutionnel de Sanofi.

Sanofi

 

Ceci est un compte-rendu de congrès et/ou résumé des communications de congrès dont l'objectif est de fournir des informations sur l'état actuel de la recherche ; ainsi certaines données publiées peuvent ne pas avoir été validées par les autorités de santé françaises. Le contenu a été réalisé sous la seule et entière responsabilité des auteurs, du coordinateur et du directeur de la publication qui sont garants de l'objectivité de cette publication. SAF n'est pas intervenue dans le choix et la rédaction des articles. De ce fait, la responsabilité de SAF ne saurait être engagée.

Accédez au contenu exclusif Cardio-online !

Vous rencontrez des difficultés ? Contactez-nous ici !