Les cas difficiles du rétrécissement aortique à l'imagerie

Mis à jour le mercredi 18 janvier 2023
dans

À peine sortis de la session des JE SFC 2023 sur les difficultés diagnostiques de la sténose aortique en imagerie cardiovasculaire qu'Alexandre Altes et Christophe Tribouilloy échangent en direct sur le sujet.

Que faire en cas de discordance entre la surface et le gradient en cas de fraction d'éjection préservée ? Comment interpréter les seuils et les intégrer dans la pratique quotidienne ? Écoutez les réponses données dans cette vidéo, qui amènent à la conclusion que le scanner a une place dans les situations discordantes même s'il ne résout pas tout, d'où l'importance de la rigueur dans l'évaluation en échocardiographie.

Vidéo précédente

Syndrome de Brugada, les recommandations de l'ESC en pratique

Vidéo suivante

Prise en charge de l'IC aiguë - place des nouveaux traitements de l'IC à la sortie de l'USIC