Registre RACE : les risques cardiovasculaires majeurs lors d'une course d'endurance

Interview du Professeur Jean-Philippe Collet - ESC Congress 2019

Mis à jour le mardi 10 septembre 2019

Le registre RACE, conduit par le GRCI (Groupement de Réflexion sur la Cardiologie Interventionnelle) en collaboration avec le SAMU, a analysé les morts subites survenues pendant les marathons et semi-marathons de la région parisienne.

Publiés une première fois en 2015 sur la base de 500 000 coureurs, les résultats 2019 de cette seconde édition portent sur plus d'un million de participants.

Le Professeur Jean-Philippe Collet détaille les événements graves (chocs thermiques et morts subites) enregistrés lors de ces courses et les causes identifiées.

Pour retrouver toute l'actualité de l'ESC Congress 2019, cliquez ici !

Vidéo précédente

Inhibition de PCSK9, quels sont les enseignements des récentes études cardiovasculaires ?

Vidéo suivante

Evolution ces 10 dernières années du phénomène de mort subite chez le sportif