Consensus récents sur les bifurcations : vers une homogénéisation des pratiques en Europe ?

Publié le mardi 24 mai 2022
dans

C'est lors d'EuroPCR 2022 qu'Hakim Benamer accorde un peu de son temps à Sandra Zendjebil pour parler bifurcations : si la nécessité du POT est indéniable, il explique qu'il existe toujours une hétérogénéité dans les techniques, qui permet débats et compétitions enrichissantes. Il met ensuite l'accent sur la qualité du POT, élément capital, sur l'utilisation de guides adaptés, et sur la réalisation d'angulations adaptées au diamètre du vaisseau principal et à l'angle de la side-branch. Enfin, il justifie le recul du re-POT par un meilleur Kissing, plus précis, et sa réticence envers le DK Crush et ses 12 étapes.   

Vidéo précédente

Les abords de la coronarographie et de l'angioplastie

Vidéo suivante

Évaluation d’une endoprothèse de réduction du sinus coronaire dans l’angor stable réfractaire

 
La thématique Cardiologie interventionnelle reçoit le soutien de
Philipslogo