Étude ADVOR : acétazolamide et insuffisance cardiaque décompensée aiguë

Contenu accessible gratuitement pour tous les inscrits
Mis à jour le vendredi 23 septembre 2022
dans

Interrogé en plein congrès de l'ESC 2022, Wilfried Mullens (Genk) nous explique la méthodologie et l'objectif de l'étude ADVOR, avant de nous en communiquer les résultats, pour en arriver à la conclusion suivante :

il est primordial de traiter l'insuffisance cardiaque aiguë agressivement, à l'aide d'un traitement combinant un diurétique de l'anse et de l'acétazolamide, un médicament très ancien qui bloque la réabsorption du sel dans la partie proximale du rein.

Cliquez sur la vidéo ci-dessous pour en apprendre davantage !

Connectez-vous pour voir ce contenu.

Accédez au contenu exclusif Cardio-online !

Abonnez-vous

  • Accédez aux interviews
  • Regardez les vidéos de sessions
  • Discutez des cas cliniques
  • Et plus encore...

Vous rencontrez des difficultés ? Contactez-nous ici !