Imagerie de coupe dans la maladie de Fabry

Contenu réservé aux abonnés premium
Mis à jour le jeudi 5 novembre 2020
dans
Extrait de la session des Programme Scientifique : Journées Européennes de la Société Française de Cardiologie (JE SFC 2020)
Imagerie multimodalité dans le coeur hypertrophique

La maladie de Fabry-Anderson, caractérisée par une surcharge lysosomiale, présente de multiples atteintes : rénales (insuffisance), neurologiques (douleurs), dermatologiques (angio-kératomes), cardiologiques (cardiomyopathie)… Rare, celle-ci est pour le moment sous-diagnostiquée.

Dans cette conférence, Patricia Réant nous en dit plus sur le rôle essentiel de l'imagerie dans cette pathologie pour :

  • L'établissement du diagnostic étiologique
  • La détection précoce d'une atteinte cardiologique
  • Le monitoring de l'évolution de la maladie (naturelle ou sous traitement)

Vous y découvrirez également des exemples concrets d'utilisation de l'imagerie dans la maladie de Fabry, au travers de multiples cas cliniques. Une conférence à voir absolument !

Accédez au contenu exclusif Cardio-online !

Vous rencontrez des difficultés ? Contactez-nous ici !