Prise en charge actuelle du SCA ST+ : les recommandations ESC 2017

Contenu réservé aux abonnés premium
Mis à jour le mercredi 12 décembre 2018
dans
Extrait de la session des Programme Scientifique : Journées Européennes de la Société Française de Cardiologie (JE SFC 2018)
Société Française de Médecine d'Urgence/SFC Syndrome coronaire aigu : du préhospitalier à l'unité de soins cardiaques intensifs

Gilles Montalescot prend une certaine distance avec les recommandations européennes de l'infarctus du myocarde (IDM) à ST+ (STEMI) de 2017. Il présente les points d'intérêt avec lesquels il adhère, notamment la reconnaissance, bien que tardive, de l'IDM sans obstruction des artères coronaires (MINOCA). Il ajoute également qu'il est possible d'avoir un tableau d'IDM tout en ayant des coronaires saines, impliquant d'aller chercher d'autres diagnostics comme la myocardite, le spasme myocardique, le Tako Tsubo ou encore l'embolie pulmonaire.

Accédez au contenu exclusif Cardio-online !

Vous rencontrez des difficultés ? Contactez-nous ici !