Polyvalvulopathies : comment interpréter l’échographie cardiaque ?

Contenu réservé aux abonnés premium
Mis à jour le vendredi 19 octobre 2018
dans
Extrait de la session des Programme Scientifique : Journées Européennes de la Société Française de Cardiologie (JE SFC 2018)
ESC Council on Valvular Diseases/SFC Cas cliniques sur valvulopathies : comment appliquer les recommandations ?

En ce qui concerne les affections plurivalvulaires, leur place est particulièrement limitée dans les recommandations ESC 2017 relatives aux valvulopathies selon Philippe Unger. En effet, « moins d’1% de l’entièreté du document » est consacré à cette pathologie, dont le contenu « n’est certainement pas en rapport avec la prévalence réelle de cette pathologie » ajoute-t-il.

C’est pourquoi dans sa conférence JE SFC 2018, Philippe Unger croise différents cas cliniques avec les recommandations 2017 au travers de plusieurs pathologies valvulaires (ex : sténoses aortiques, insuffisances mitrales secondaires…).

Connectez-vous pour voir ce contenu.

Accédez au contenu exclusif Cardio-online !

Abonnez-vous

  • Accédez aux interviews
  • Regardez les vidéos de sessions
  • Discutez des cas cliniques
  • Et plus encore...

Vous rencontrez des difficultés ? Contactez-nous ici !