Myocardite : plutôt s’intéresser aux biomarqueurs inflammatoires ou aux troponines ?

Contenu réservé aux abonnés premium
Mis à jour le mercredi 26 septembre 2018
dans
Extrait de la session des Programme Scientifique : Journées Européennes de la Société Française de Cardiologie (JE SFC 2018)
Actualités en soins cardiaques intensifs

La myocardite est une pathologie inflammatoire du myocarde diagnostiquée sur la base de critères histologiques, immunologiques et immuno-histochimiques. Est-il plus intéressants de mesurer les marqueurs biologiques de l’inflammation plutôt que les troponines pour les patients admis pour ce syndrome inflammatoire du myocarde ? La réponse dans une étude rétrospective de la vie réelle présentée par Alexandra Meilhac lors des JE SFC 2018.

Accédez au contenu exclusif Cardio-online !

Vous rencontrez des difficultés ? Contactez-nous ici !