Effet et sécurité de la morphine dans l'infarctus aigu du myocarde avec sus-décalage du segment ST antérieur aigu

Contenu réservé aux abonnés premium
Mis à jour le jeudi 27 septembre 2018
Extrait de la session des Programme Scientifique : Journées Européennes de la Société Française de Cardiologie (JE SFC 2018)
Actualités en soins cardiaques intensifs

Si plusieurs études chez l'animal ont déjà démontrées l’efficacité de la morphine dans la diminution de l’ampleur des infarctus du myocarde (IDM), rare sont celles qui ont pu en faire autant du côté chez l'Homme.

Dans ce contexte, Mickael Bonin présente son étude sur la sécurité et les effets de cet opiacé dans l’IDM aigu, avec un sus-décalage du segment ST antérieur aigu. Découvrez les résultats dans une présentation JE SFC 2018.

Accédez au contenu exclusif Cardio-online !

Vous rencontrez des difficultés ? Contactez-nous ici !