Cardiologie nucléaire et IRM

Contenu réservé aux abonnés premium
Mis à jour le jeudi 10 septembre 2020
dans
Extrait de la session des Journées Européennes de la Société Française de Cardiologie 2017
L'essentiel de 2016 (Partie II)

François Rouzet (Paris) présente le "Best of" 2016 de l'imagerie multimodale. Il a choisi d'aborder certaines pathologies : l'amylose cardiaque et la sarcoïdose cardiaque. 

Il évoque également :

  • l'utilisation de l'IRM dans les TAVI
  • la coronarographie invasive vs. FFR
  • le risque de coronopathies hommes vs. femmes
  • le "machine learning" dans la prédiction du risque coronaire

Accédez au contenu exclusif Cardio-online !

Vous rencontrez des difficultés ? Contactez-nous ici !

 
La thématique Amyloses cardiaques reçoit le soutien de
Pfizer Maladies rares