La rigidité aortique est pronostique de l'apparition d'un anévrisme en cas de bicuspidie aortique

Mis à jour le mercredi 27 novembre 2019

Auteur :
Emmanuel Messas
Chef de service de médecine vasculaire, Hopital Européen Georges Pompidou, Paris.

En direct de l'AHA 2019

D'après Alejandri Perez Casares, Kimberlee Gauvreau, Audrey Dionne, Ashwin Prakash, "Aortic stiffening is more rapid in BAV than in genetic aortopathies and is associated with rate of aortic dilation".

Objectifs : L’atteinte aortique associée à la bicuspidie aortique valvulaire (BAV) se manifeste par un risque d’anévrisme de l’aorte ascendante avec une rigidité augmentée. L’intérêt de la mesure de distensibilité aortique n’a cependant pas été démontré comme facteur pronostique de dilatation. C’est l’objectif de ce travail par une analyse rétrospective des mesures de distensibilité aortique en IRM.

Résultats : La distensibilité aortique, mesurée chez 49 jeunes patients BAV (18 ans d’âge médian) diminuait progressivement avec l’âge. L’augmentation de la rigidité aortique était plus élevée dans cette cohorte rétrospective que pour des patients contrôles. De plus, une faible distensibilité au début du suivi était associée à une majoration plus importante du diamètre aortique.

Conclusion : Il s’agit d’un élément supplémentaire, bien que sur une cohorte rétrospective, montrant que les modifications de la rigidité aortique en cas de BAV peuvent être utilisées comme facteur pronostique de dilatation.