La plaque non calcifiée hypodense à l’angioscanner coronaire prédit la survenue d’infarctus du myocarde : résultats issus de l’étude SCOT-HEART

Sélectionné dans Circulation par Nathalie Noirclerc

Publié le lundi 24 août 2020
Nathalie Noirclerc

 

Par Nathalie Noirclerc (CCF, Annecy).

 

Relecture par Théo Pezel (CCF, Paris). 

Collège des Cardiologues en Formation

Auteurs :
Williams MC, Kwiecinski J, Doris M, McElhinney P, D’Souza MS, Cadet S, Moss AJ, Alam S, Hunter A, Shah ASV, Mills NL, Pawade T, Wang C, Weir McCall J, Bonnici-Mallia M, Murrills C, Roditi G, van Beek EJR, Shaw LJ, Nicol ED, Berman DS, Slomka PJ, Newby DE, Dweck MR, Dey D.

Référence :
Circulation. 2020;141:1452–1462. Doi.org/10.1161/CIRCULATIONAHA.119.044720

Date de publication :
16 mars 2020

Lien :
Lire le résumé

Accédez au contenu exclusif Cardio-online !

Vous rencontrez des difficultés ? Contactez-nous ici !