Place de l’IRM de stress dans la prise en charge de la coronaropathie stable : MR-INFORM

Mis à jour le mardi 21 mars 2017

Washington, 17/03/17 - Afin de tester la non-infériorité de l’IRM de stress par rapport à la coronarographie combinée à la FFR dans la prise en charge de la coronaropathie stable à risque au moins intermédiaire, l’étude MR-INFORM a randomisé 918 patients présentant un angor stable avec au moins 2 facteurs de risque cardiovasculaire ou un ECG d’effort positif en stratégie invasive versus IRM de stress.

ACC.17

Le taux de revascularisation a été moins élevé dans le groupe IRM. Cependant, les taux d’événements majeurs et d’infarctus du myocarde ont été similaires, montrant la non-infériorité de la stratégie non-invasive guidée par l’IRM.

 

 

Retrouvez toute la synthèse du congrès de l'ACC

Les résumés d'études   Les interviews   Les brèves

 

 

Ce programme vous est proposé grâce au soutien d'Amgen
Dépêche précédente

L’étude FOURIER : un franc succès biologique et clinique !

Dépêche suivante

Le traitement ininterrompu par dabigatran est supérieur à la warfarine en péri-ablation de FA

0 commentaire — Identifiez-vous pour laisser un commentaire