Les statines associées à une réduction du risque de cancer chez les insuffisants cardiaques

Publié le lundi 19 juillet 2021
dans
APM news

PARIS, 15 juillet 2021 (APMnews) - Les statines sont associées à une réduction du risque de cancer et de mortalité par cancer chez les patients atteints d'insuffisance cardiaque, d'autant plus qu'elles sont utilisées longtemps, selon une étude publiée dans l'European Heart Journal.

Les insuffisants cardiaques sont plus à risque de développer un cancer, qui représente la première cause de mortalité non cardiaque chez ces patients. L'insuffisance cardiaque pourrait être une pathologie oncogène, du fait des liens entre activation neurohormonale et tumorigenèse, processus pathologiques ischémiques comme l'inflammation et le stress oxydatif, prédispositions génétiques communes et hématopoïèse clonale, rappellent Qing-Wen Ren de l'University of Hong Kong Shen Zhen Hospital et ses collègues.

Ils ont étudié 87.102 patients atteints d'insuffisance cardiaque, dont 50.926 utilisaient des statines.

Sur 4,1 ans de suivi moyen, 12,7% des patients ont eu un diagnostic de cancer.

L'utilisation de statines était associée à un risque de cancer significativement réduit de 16%.

Cette réduction était plus marquée pour une utilisation plus longue des statines: par rapport à une utilisation courte, entre 3 mois et 2 ans, une utilisation pendant 4 à 6 ans était associée à un risque significativement réduit de 18%, et une utilisation pendant 6 ans ou plus à un risque réduit de 22%.

Le risque de décès par cancer à 10 ans était significativement diminué de 26% avec les statines (3,8% contre 5,2%).

Cet effet protecteur potentiel des statines sur le développement des cancers devrait être évalué dans des essais randomisés, suggèrent les auteurs.

Source: APMnews

Dépêche précédente

Plus de 220.000 nouveaux patients traités chaque année par anticoagulants oraux pour une fibrillation atriale en France

0 commentaire — Identifiez-vous pour laisser un commentaire