L'association acide bempédoïque/ézétimibe en sus d'une statine diminue de 35% le taux de LDL-cholestérol

Publié le lundi 27 août 2018
dans

Congrès de la Société Européenne de Cardiologie (ESC) 2018

ANN ARBOR (Michigan), MUNICH, 27 août 2018 (APMnews) - L'association du nouvel hypocholestérolémiant acide bempédoïque et de l'ézétimibe dans un seul comprimé a diminué de 35% le taux de LDL-cholestérol quand elle était donnée à des patients prenant déjà une statine à dose maximale tolérée, dans une étude dont Esperion annonce lundi les résultats.

Cette étude est annoncée alors que se tient le congrès de la Société européenne de cardiologie (ESC) à Munich, où était présentée dimanche une autre étude sur l'acide bempédoïque, principalement centrée sur la sécurité d'emploi.

Premier représentant de sa classe, l'acide bempédoïque est un inhibiteur de l'adénosine triphosphate-citrate lyase (ACL). Il réduit la biosynthèse de cholestérol et abaisse le LDL-cholestérol en régulant à la hausse le récepteur des LDL.

Dans l'étude annoncée par le laboratoire, 382 patients à haut risque cardiovasculaire traités par une statine à la dose maximale tolérée et nécessitant encore un abaissement de la cholestérolémie ont été randomisés entre l'ézétimibe seul, l'acide bempédoïque seul, une association des deux et un placebo, en sus de la statine.

Après 12 semaines de traitement, l'association acide bempédoïque/ézétimibe a diminué le taux de LDL-cholestérol de 35%, comparé à des baisses de 24% avec l'ézétimibe, 20% avec l'acide bempédoïque et 3% avec le placebo.

La baisse de LDL-C avec l'association atteignait 43% chez les patients considérés comme étant intolérants aux statines.

Les auteurs de cette étude ont également observé une baisse de 34% du taux de protéine C-réactive (hsCRP), marqueur de l'inflammation associé au risque cardiovasculaire. La hsCRP était diminuée de 20% par l'acide bempédoïque seul, 9% par l'ézétimibe seul et 4% par le placebo.

Des effets indésirables sévères ont été rapportés par 8% des patients avec l'association, 6% avec l'acide bempédoïque, 9% avec l'ézétimibe et 2% avec le placebo. Des arrêts de traitement pour effets indésirables ont été observés chez respectivement 7%, 8%, 9% et 4%. Il n'y a pas eu d'élévation majeure des transaminases.

Sécurité à un an

Dans l'étude CLEAR Harmony présentée dimanche lors d'une session "Late Breaking" consacrée aux nouveautés en pharmacologie, l'objectif était avant tout de confirmer la sécurité d'emploi de l'acide bempédoïque. Comme l'a expliqué Kausik Ray de l'Imperial College à Londres, "compte tenu du fait que l'acide bempédoïque agit sur la même voie que les statines, des études larges de sécurité sont nécessaires" pour s'assurer de la sécurité d'emploi de l'ajout de l'inhibiteur d'ACL à une statine.

L'étude a inclus 2.230 patients qui ont été randomisés dans des proportions 2/1 entre l'acide bempédoïque et un placebo en sus d'une statine à dose maximale tolérée.

Après un an de traitement, le taux d'effet indésirable grave était similaire dans les deux groupes: 14,5% et 14%.Le taux d'arrêt de traitement pour effet indésirable était de 10,9% avec l'acide bempédoïque et 7,1% avec le placebo. La seule complication observée de façon significativement plus fréquente avec l'acide bempédoïque était la goutte (1,2% contre 0,3% avec le placebo).

De façon étonnante, une réduction significative du risque de diabète a été observée avec ce médicament: 3,3% des patients ont développé un diabète contre 5,4% dans le groupe placebo (tous les patients étant sous statine, rappelle-t-on).

Concernant l'efficacité, l'étude confirme la baisse de LDL-cholestérol de près de 20% avec ce médicament. La baisse observée à 12 semaines était maintenue à un an.

Source : APM International

Toute l'actualité de l'ESC 2018

Dépêche précédente

Diabète de type 2 : pas ou peu de surrisque de décès ou d’événements cardiovasculaires quand 5 facteurs de risque sont à la cible

Dépêche suivante

Hausse de la mortalité à 5 ans avec le stent actif ultrafin à polymère biodégradable Orsiro

0 commentaire — Identifiez-vous pour laisser un commentaire