Insuffisance cardiaque: un effet clinique modeste mais statistiquement significatif de l'omecamtiv mecarbil

Mis à jour le vendredi 16 octobre 2020
dans
APM news

THOUSAND OAKS (Californie), SOUTH SAN FRANCISCO (Californie), SURESNES, 8 octobre 2020 (APMnews) - L'omecamtiv mecarbil a montré un effet clinique modeste mais statistiquement significatif en traitement de l'insuffisance cardiaque à fraction d'éjection réduite, dans l'étude de phase III GALACTIC-HF, ont annoncé Amgen, Cytokinetics et Servier, jeudi dans un communiqué commun.

Cette étude a inclus 8.256 patients présentant une insuffisance cardiaque de classe NYHA II à IV avec une fraction d'éjection ventriculaire gauche inférieure à 35%. Ils ont été randomisés entre l'omecamtiv mecarbil et un placebo.

Le critère primaire de l'étude incluait les décès de cause cardiovasculaire et les événements liés à l'insuffisance cardiaque (hospitalisations ou autres traitements urgents de l'insuffisance cardiaque). Il a été diminué de 8% (p=0.025).

Les décès cardiovasculaires analysés seuls n'étaient pas statistiquement diminués, indiquent les laboratoires dans leur communiqué. Les événements cardiaques ischémiques majeurs étaient "équilibrés entre les deux groupes".

Les résultats détaillés seront présentés au congrès virtuel de l'American Heart Association (AHA) en novembre.

Une autre étude est encore en cours, METEORIC-HF, une étude de taille modeste évaluant l'effet du produit sur la capacité d'effort, selon le communiqué.

L'omecamtiv mecarbil est un activateur de la myosine cardiaque, "premier d'une nouvelle classe de myotropes, conçu pour directement cibler le mécanisme de contraction du coeur", indiquent les firmes.

 

Source : APMnews

La thématique insuffisance cardiaque reçoit le soutien de
Novartis
Dépêche précédente

Les patients diabétiques insuffisants rénaux ont un taux de décès plus élevé et un accès moindre à la greffe

Dépêche suivante

Maladie coronaire: la mortalité cardiaque et non cardiaque est plus élevée après intervention percutanée vs pontage

0 commentaire — Identifiez-vous pour laisser un commentaire