Embolie Pulmonaire : le non-respect de recommandations conditionne le pronostic de l’embolie pulmonaire

Mis à jour le mercredi 14 mars 2018
dans
Late breaking trial ACC. 18

Présentée comme poster commenté, cette étude porte sur 938 patients présentant une embolie pulmonaire  dont 623 ont été traités selon les recommandations de l’ESC.

L’insuffisance rénale, un état de choc à l’admission, un cancer ou encore une hospitalisation en dehors d’un service de cardiologie, constituent les 4 facteurs prédictifs indépendants de non-respect des recommandations.

Ce non-respect s’accompagne d’un taux de survenue plus important du critère primaire de l’étude qui porte sur la mortalité à 6 mois.

Cette mortalité accrue est essentiellement liée à l’embolie pulmonaire.

Serge Kownator d'après la présentation de Romain Chopard et al.(Besançon, France)

Mots clés: Vasculaire Vasculaire

Dépêche précédente

Meilleur contrôle de la pression artérielle avec l'automesure qu'avec un suivi classique (étude randomisée)

Dépêche suivante

La stimulation hisienne fait beaucoup mieux que la stimulation VD : le registre Geisinger

0 commentaire — Identifiez-vous pour laisser un commentaire