Le bénéfice des défibrillateurs cardiaques est moindre chez les diabétiques

Publié le jeudi 14 novembre 2019
dans
APM news

WASHINGTON, 8 novembre 2019 (APMnews) - Le bénéfice des défibrillateurs cardiaques est moindre en cas de diabète, selon une étude parue dans Diabetes Care.

Les diabétiques présentant une dysfonction ventriculaire gauche se voient proposer, comme les non-diabétiques, l’implantation d’un défibrillateur cardiaque afin de prévenir le risque de mort subite. Ce risque est plus élevé chez les diabétiques, sans que le lien entre le diabète et la mort subite soit bien compris.

Juhani Junttila de l’université d’Oulu en Finlande et ses collègues ont évalué si le bénéfice du défibrillateur était comparable avec ou sans diabète.

Ils ont étudié 3.535 patients porteurs de défibrillateurs cardiaques suivis dans 12 centres du registre européen EU-CERT-ICD, parmi lesquels 995 étaient diabétiques.

La présence d’un diabète était associée à un moindre taux de chocs appropriés (-33%).

Pour autant, leur risque de mortalité toutes causes était significativement plus élevé, de 30% (les causes de décès ne sont pas précisées dans l'article).

Ainsi, la surmortalité observée chez des diabétiques porteurs d’un défibrillateur cardiaque ne serait pas principalement liée à des tachyarythmies ventriculaires, ce qui indique que le bénéfice potentiel du défibrillateur cardiaque sur la survie des patients diabétiques est moindre que chez des non-diabétiques.

Les auteurs estiment qu’un nouveau modèle de stratification du risque, qui ne se baserait pas uniquement sur la présence d’une dysfonction ventriculaire gauche, devrait être appliqué aux diabétiques pour déterminer ceux qui seraient les plus à même de tirer profit de l’implantation d’un défibrillateur.

Source: APMnews

Mots clés: Rythmologie Rythmologie , Stimulation Stimulation

Dépêche précédente

La prématurité associée au risque de dyslipidémie chez l'adulte jeune

Dépêche suivante

Maladie coronaire stable: absence de bénéfice d'une stratégie invasive précoce

0 commentaire — Identifiez-vous pour laisser un commentaire