Apple Heart : « enfin un détecteur universel ...ou presque... de la fibrillation atriale »

Mis à jour le lundi 18 mars 2019
dans

ACC 2019
Le congrès de l'American College of Cardiology (ACC) 2019

Results of a large-scale, app-based study to identify atrial fibrillation using a Smartwatch: The Apple Heart Study. Turakhia MP (Stanford, USA) et al. AHA, Hot-Line, 16 Mars 2019.

Ariel Cohen
Pr. Ariel Cohen
Service de cardiologie
Hôpital Saint-Antoine (Paris)

 

Parmi 419 297 volontaires de plus de 22 ans s’étant proposés pour cette étude prospective US en 2017-2018, 0.5% (2 100 participants) ont reçu une notification de pouls irrégulier sur l’Apple Watch (séries 1, 2 ou 3) et sur compatibles iPhone (iPhone 5S et au-delà). Les Apple Watchs récentes comprenant une application ECG ont été exclues. L’alerte est déclenchée lorsque le capteur détecte 5 ou 6 épisodes répétés d’irrégularité d’ondes de pouls (tachogrammes) dans les 48h.

Les principales caractéristiques déclaratives des participants sont : diabète (5%), HTA (21%), antécédents d’AVC (1%), obésité (38%). Les antécédents de fibrillation auriculaire (FA) ou la prise de traitement anticoagulant n’ont pas été notés.

Parmi les 658 participants sollicités, 450 ont été inclus dans l’analyse finale. Un tiers (34%) ont reçu une notification sur l’Apple Watch, avec FA confirmée sur un ECG-patch réalisé dans la semaine. Près d’un tiers des participants ayant reçu une notification de perception d’arythmie ont un score CHA2DS2-VASc ≥2. En comparant les détections d’irrégularités du pouls, comparées à un ECG simultané chez 450 participants, la valeur prédictive positive de FA de l’Apple Watch (tachogramme) est de 71% (69–74%) et celle de la notification de 84% (76–92%). Le taux de notification est influencé par l’âge, 0,16% avant 40 ans et 3,2% au-delà de 65 ans.

The Apple Heart - tachogramme irregulier

Figure 1 : tachogramme irrégulier

The Apple Heart - notification du pouls irrégulier

Figure 2 : notification du pouls irrégulier

Cette étude est intéressante même si la déclaration des événements par les participants est par définition aléatoire. Le manque de puissance est souligné, puisque les investigateurs pensaient pouvoir inclure 500.000 participants et au moins 75.000 âgés de plus de 65 ans. L’avenir est cependant dans ces dispositifs très accessibles et largement diffusés, après une validation indispensable des phénomènes enregistrés, afin de différencier irrégularités du pouls et vraie FA.

The Apple Heart - étude prospective, ouverte, en simple alarme et sans risque significatif

Figure 3 : étude prospective, ouverte, en simple alarme, sans risque significatif

Toute l'actualité de l'ACC 2019