Suivi à long terme des patients traités par tafamidis dans l’essai ATTR-ACT

Mis à jour le mardi 15 septembre 2020
dans

Auteur :

Martin Nicol
Paris

Contexte

L’essai ATTR-ACT, publié dans le NEJM en 2018, avait montré l’efficacité du tafamidis dans la cardiomyopathie amyloïde TTR.

Cette étude est une suite de l’étude ATTR-ACT avec un suivi à plus long terme des effets du tafamidis.

Objectifs de l’étude

Évaluer le bénéfice à long terme du tafamidis (sur la mortalité) dans la cardiomyopathie à transthyrétine et déterminer les médianes de survie.

Méthodes

Les patients inclus dans l’essai ATTR-ACT pouvaient poursuivre l’étude et étaient traités avec la même dose de tafamidis s’ils étaient dans le groupe tafamidis ou étaient randomisés pour recevoir tafamidis 80 mg ou 20 mg pour les patients issus du groupe placebo.

Résultats

176 patients ont été inclus dans le groupe tafamidis et 177 patients dans le groupe placebo/tafamidis. La durée médiane de traitement fut de 51,9 mois et 51,4 mois dans les groupes tafamidis et placebo/tafamidis respectivement. Le nombre de décès fut de 75 (42,6%) dans le groupe tafamidis et 198 (61%) dans le groupe placebo/tafamidis. La réduction du risque de mortalité fut de 41,1% avec le tafamidis (HR=0.5888, IC95% : 0.4370-0.7831, p=0.0004).

La médiane de survie a été de 35,8 mois dans le groupe placebo/tafamidis et non atteinte dans le groupe tafamidis.

Conclusion

Cette étude souligne l’importance d’un traitement précoce par tafamidis dans la cardiomyopathie TTR et conforte son effet bénéfique sur le plus long terme.

Suivi a long terme des patients traites par tafamidis dans essai ATTR-ACT

Référence bibliographique

D’après la communication de T. Damy et al, Long-Term survival with Tafamidis in patients with transthyretin amyloid cardiomyopathy.

 

Ce contenu vous est proposé avec le soutien institutionnel de Boehringer Ingelheim

Boehringer Ingelheim - Lilly

 

La thématique insuffisance cardiaque reçoit le soutien de
Novartis