PARAGON-HF : le sacubitril/valsartan diminue le NT-proBNP des insuffisants cardiaques à FE préservée

Publié le mardi 31 mars 2020
dans

Auteur :
Pr Albert Hagège
Chef du département de Cardiologie, HEGP, Paris

D’après la présentation de Jonathan W. CUNNINGHAM, Boston durant l’ACC/WCC.20

En direct de l'ACC/WCC.20

ACC 2020

Dans l'essai PARAGON-HF, l'association sacubitril/valsartan ne réduisait pas de manière significative les hospitalisations totales pour insuffisance cardiaque (IC) et les décès cardiovasculaires (CV) par rapport au valsartan seul en cas d'insuffisance cardiaque (IC) à fraction d'éjection (FE) préservée (HFpEF) (RR =  0,87 ; p = 0,058) ; les femmes et les patients à l'extrémité inférieure du spectre de FEVG incluse semblaient aussi en bénéficier le plus.

Méthodes

L'essai PARAGON-HF a inclus 4 796 patients avec HFpEF et NT-proBNP élevé, randomisés pour recevoir sacubitril/valsartan ou valsartan seul. Le NT-proBNP a été mesuré au dépistage chez tous les patients et à 5 reprises par la suite chez > 2 700 patients, avant, entre et après les périodes séquentielles de valsartan et de sacubitril/valsartan et 16 et 48 semaines après randomisation.

Résultats

Le NT-proBNP médian à l'inclusion était de 911 pg/ml (464-1613 pg/ml), et son élévation très fortement associée à la survenue du critère d'évaluation principal (nombre total d'hospitalisations pour IC et décès CV) (RR = 1,68 par augmentation logarithmique du NT-proBNP, IC 95 % = 1,53-1,85 ; p < 0,001). Cette relation était plus forte chez les patients en FA (RR=2,33 versus 1,58 en son absence) et plus faible chez les patients obèses (RR = 1,50 versus 1,92, p < 0,001). A 16 semaines, le sacubitril/valsartan a réduit le NT-proBNP (quel que soit le taux de base) de 19 % (IC 95 % = 14-23 % ; p < 0,001) par rapport au valsartan, avec des réductions similaires quel que soit le sexe et la FEVG (≤ 57 % ou > 57 %). La diminution du NT-proBNP prédit un risque ultérieur (hospitalisation IC, décès CV) plus faible.

Conclusion

Le NT-proBNP de base a prédit les événements cliniques liés à l'IC mais n'a pas modifié l'effet du traitement par sacubitril/valsartan en cas d'HFpEF. Il a réduit le NT-proBNP de façon constante quels que soient le sexe et la FEVG.

 

Toute l'actualité de l'ACC/WCC.20