ODYSSEY OUTCOMES - Les anti-PCSK9 bénéfiques aussi après SCA

Publié le mercredi 14 novembre 2018
dans

AHA 2018
Congrès AHA 2018

ODYSSEY OUTCOMES

L’alirocumab (Sanofi), un anti-PCSK9 prescrit en s/c à la dose de 75 mg/2 sem, a été testé dans cette étude multicentrique, randomisée, double-aveugle, versus placebo ayant inclus 18 924 patients avec syndrome coronaire aigu récent (1-12 mois), avec LDL-C > 70 mg/dl (1,8 mmol/L), et non−HDLC>100 mg/dl (2,6 mmol/L), ou apolipoprotéine B > 80 mg/dl, sous statine à dose élevée.

La dose d’alirocumab a été ajustée pour obtenir un LDL cible de 25-50 mg/dl (0,6-1,3 mmol/l). Après un suivi de 2,8 ans, le critère primaire de jugement (décès coronarien, infarctus non-fatal, AVC ischémique angor instable) a été observé chez 9,5% des patients sous alirocumab contre 11,1% sous placebo (HR=0,85; P<0,001) avec 3,5% de décès sous alirocumab contre 4,1% sous placebo (HR=0,85) sans effets secondaires notables.
« Lower is better » se confirme…

Référence

Schwartz GG, NEJM 2018

Toute l'actualité de l'AHA 2018