Évolution de la FEVG dans le temps et son association à la mortalité : analyse d'une cohorte de 117 275 patients

Mis à jour le lundi 14 septembre 2020
dans

Auteur :

Geltrude Giura
Paris

Le registre NEDA (National Echocardiography Database Australia) a été constitué à partir des examens échographiques de routine réalisés dans 23 centres australiens. Les variables échographiques ont été associées au registre australien de mortalité. Les objectifs de l'étude étaient d’utiliser ces “big datas” échographiques pour :

  1. Décrire la variation au fil du temps de la FEVG mesurée avec la même méthode et dans le même laboratoire.
  2. Analyser la distribution de cette variation de FEVG et son association avec la mortalité à long terme toute cause et cardiovasculaire, après ajustement à l’âge et au sexe. Le suivi médian était d’environ 8 ans.

La cohorte initiale NEDA compte 1.007.145 échographies cardiaques provenant de 631.824 patients. Ont été analysés 117.275 patients ayant au moins 2 mesures fiables de FEVG espacées de plus de 6 mois. Les auteurs les ont classés en 6 groupes de FEVG initiale : <30%, 30-40, 40-50, 50-60, 60-70 et > 70%, avec pour chaque groupe un delta de FEVG. Sans surprise, la FEVG était négativement corrélée à la mortalité.

L’analyse des différentes classes de FEVG et des déciles du delta de FEVG au sein de chaque classe (Figure 1) montre que :

  1. La variation de FEVG est également corrélée à la mortalité toute cause et cardio-vasculaire.
  2. Pour les 4 classes de FEVG <60%, les courbes de corrélation sont similaires avec un impact sur la mortalité très significatif de chaque décile de variation de FEVG.
  3. Pour les 2 classes de FEVG > 60%, l’impact sur la mortalité est retrouvé pour les variations de FEVG aboutissant à des FEVG < 55%.

En conclusion, les variations de FEVG, même modestes, sont un indicateur pronostique important et probablement à bien intégrer dans la prise en charge à terme. Dans ces variations, il semble exister une zone de sécurité entre 55 et 60%.

Figure 1

Évolution de la FEVG dans le temps et son association à la mortalité

 

Référence bibliographique

D’après la communication de Geoffrey Strange “Change in ejection fraction and mortality in 117.275 cases”.

 

Ce contenu vous est proposé avec le soutien institutionnel de Boehringer Ingelheim

Boehringer Ingelheim - Lilly

 

La thématique insuffisance cardiaque reçoit le soutien de
Novartis