Angioplastie guidée par QFR versus angiographie simple chez le patient diabétique, sous étude de FAVOR III China

Publié le lundi 23 mai 2022
dans

D'après la présentation de Zening Jin (Pékin, Chine) à EuroPCR 2022

Matthieu Bizot

Auteur :
Matthieu Bizot
Assistant Spécialiste
Saint-Laurent-du-Var

GACI

Avec l'aimable contribution des jeunes du GACI

En direct d'EuroPCR 2022

"Angiographic quantitative flow ratio-guided coronary intervention (FAVOR III China): a multicentre, randomised, sham-controlled trial", Zening Jin (Pékin, Chine).

EuroPCR 2022

Contexte

Les patients diabétiques sont atteints de formes plus complexes et diffuses de la maladie coronarienne et présentent un pronostic plus sévère, même en cas de succès d’angioplastie percutanée.

Quantitative Flow Ratio (QFR), un nouvel outil permettant de quantifier le caractère fonctionnel ou non d’une sténose coronaire à partir de séquences angiographiques, a montré une fiabilité et une reproductibilité comparables à la mesure par guide de pression intra coronaire par Fractional Flow Reserve (FFR), et une supériorité comparée à l’angiographie coronaire seule sur les évènements cliniques à 1 an.

L’impact d’angioplasties coronaires (PCI) guidées par QFR chez les patients diabétiques semble s’avérer constructif, mais encore non démontré par les preuves.

Objectif :

Comparer les évènements cliniques des patients bénéficiant d’une angioplastie d’une lésion coronaire guidée par QFR versus les angioplasties guidées par l’angiographie seule, en fonction de la présence de diabète chez les patients issus de l’étude FAVOR III China.

(NCT03656848).

Méthodologie

Étude randomisée, contrôlée, multicentrique, avec randomisation dans un bras angioplastie guidée par QFR et l’autre bras angioplastie guidée par angiographie seule, puis appariement au sein de chaque bras de patients diabétiques et non diabétiques.

Critère d’évaluation principal : taux d’évènements MACE (décès toute cause, infarctus du myocarde, revascularisation) à 1 an.

Résultats

3 825 patients issus de 26 centres ont été inclus, 1 913 (648 patients diabétiques et 1 265 non diabétiques) dans le bras angioplastie guidée par QFR, et 1 912 (647 patients diabétiques et 1 265 non diabétiques) dans le bras angioplastie guidée par angiographie, avec respectivement 99,6 % et 99,2% des effectifs ayant complété le suivi à 1 an dans l’analyse en intention de traiter.

 

Sur le critère d’évaluation principal, on a constaté que tous les patients ayant bénéficié de l’angioplastie guidée par QFR ont significativement présenté moins d’évènements, qu’ils soient diabétiques (36 % d’évènements en moins ; HR = 0.64 (95 % CI 0.43-0.95) p = 0.02) et non diabétiques (34 % d’évènements en moins ; HR = 0.66 (95 % CI 0.49-0.89) p = 0.06).

L’utilisation de QFR dans les deux groupes a également modifié la stratégie de revascularisation (24,2 % chez les diabétiques et 22,7 % chez les non diabétiques).

Conclusion

Cette étude, avec un échantillon de grande ampleur, met en évidence, pour la première fois, un bénéfice clinique net de la stratégie d’angioplastie guidée par QFR versus guidée par angiographie entre patients diabétiques et non diabétiques.

De plus, la simplicité et la sécurité de QFR comparées à la mesure standard, au guide de pression intra coronaire FFR, sont supposées faciliter l’adoption de cet outil en routine.

 

Toute l'actualité d'EuroPCR 2022

 
La thématique Cardiologie interventionnelle reçoit le soutien de
Philipslogo
 
La thématique Cardiologie interventionnelle reçoit le soutien de
Philipslogo