HONEST : la cohorte française des défibrillateurs sous-cutanés démontre un rapport bénéfice/risque très favorable

Mis à jour le lundi 24 octobre 2022
dans
David Perrot

Auteur :
David Perrot
Membre du Collège des Cardiologues en Formation,
Paris

Albert Hagège

Sous la supervision de :
Albert Hagège
Président du Comité Éditorial de Cardio-online,
Paris

 

En direct de l'ESC Congress 2022

D'après la présentation de David Perrot (Paris, France) : "Nationwide SICD French Cohort the HONEST Study"

Messages clés

HONEST est la première cohorte exhaustive à l’échelle nationale française, dont les premiers résultats sont présentés lors de cette édition de l’ESC.

  1. Il s’agit d’une cohorte observationnelle rétrospective, avec suivi prospectif, ayant inclus 4 926 patients, soit 97,6 % des patients implantés d’un DAI sous-cutané en France entre 2012 et fin 2019. 150 hôpitaux et cliniques ont participé à l’étude.
  2. Entre 2010 et la pratique récente, on note une augmentation de l’âge des patients, de la part d’implantation en prévention primaire, et des cardiopathies structurelles.
  3. La balance bénéfice-risque est en faveur du DAI sous-cutané, avec une incidence de 5,3 %, et 5,1 % chocs appropriés et inappropriés respectivement à 1 an, et peu de complications.

HONEST Cohort constitue un outil de surveillance national en temps réel du DAI sous-cutané, avec la mise en place d’une actualisation annuelle du suivi de la cohorte, pour une durée, au minimum, de 5 ans.

Introduction

Le défibrillateur sous-cutané a été développé pour éviter les complications engendrées par le défibrillateur transveineux, tout en traitant avec la même efficacité les arythmies ventriculaires.

De précédentes études1,2 montrent plus de 20 % de risque de défaillance de sonde intravasculaire pour le défibrillateur transveineux après 10 ans.

La cohorte HONEST est la première évaluation à l’échelle nationale du défibrillateur sous-cutané. Elle apporte une évaluation en vraie vie, avec une photographie exhaustive de cette thérapeutique en France, permettant d’obtenir une vision nationale non biaisée.

Méthodologie et résultats

Cette étude observationnelle (rétrospective, avec suivi prospectif) a inclus 4 926 patients implantés de novo d’un DAI sous-cutané sur le territoire français et Outre-Mer, depuis 2012, date de la première implantation en France (Lille), jusqu’à fin 2019, avec comme critères de jugement les thérapies appropriées et les complications (nécessitant une ré-intervention ou toute thérapie inappropriée), les ré-interventions pour stimulation (bradycardie, ATP, CRT) et la mortalité toutes causes et spécifique.

Figure 1. Inclusions de patients nouvellement implantés d’un défibrillateur sous-cutané entre 2012 et 2019 ; évolution des caractéristiques des patients entre 2013 et 2018.

Résultats

Après un suivi médian de 1,6 ans [0,7 ; 2,.9], 408 (8,3 %) patients ont présenté au moins un choc approprié, soit 5,3 %, à 1 an.

Les facteurs indépendamment associés à un risque accru de chocs appropriés sont le sexe masculin, l’implantation en prévention secondaire, une cardiopathie structurelle plutôt qu’électrique, et une altération de la FEVG.

Ce sont 528 (10,7 %) patients qui ont présenté au moins une complication, avec une incidence de 7,6 % à 1 an. Parmi ces patients, 365 (7,4 %) ont présenté un ou plusieurs chocs inappropriés, avec une incidence à 1 an de 5,1 %.

Les facteurs prédictifs de thérapie inappropriée sont un âge jeune et le sexe masculin. Le mécanisme principalement en cause pour ces chocs inappropriés était la surdétection (81 %).

Figure 2. Incidence des chocs appropriés, des complications (comprenant les complications nécessitant une ré-intervention, et tout choc inapproprié), et incidence des chocs inappropriés.

Résultats sur les critères secondaires
  • 54 (1,0 %) patients ont nécessité une réintervention pour stimulation, dont seulement 9 pour ATP (anti-tachyardia pacing).
  • 201 (4,1 %) décès sont survenus durant le suivi, la moitié de cause cardiovasculaire.
    • 2 décès sont directement imputables au défibrillateur sous-cutané

Conclusion

HONEST est la première cohorte exhaustive de DAI sous-cutané à l’échelle nationale. Elle fournit un outil de surveillance en temps réel sur le territoire français, dont les premiers résultats ont été présentés durant cette édition de l’ESC. Un suivi annuel prospectif est d’ores et déjà mis en place pour plusieurs années.

Les résultats montrent une balance bénéfice-risque favorable pour le défibrillateur sous-cutané, avec peu de complications, celles-ci semblant diminuer au cours du temps.

Les principales études (Effortless3, Praetorian4, UNTOUCHED5) montrent des résultats similaires, attestant de la validité de la HONEST Cohort.

Références bibliographiques

  1. Kleemann T, Becker T, Doenges K, Vater M, Senges J, Schneider S, et al. Annual Rate of Transvenous Defibrillation Lead Defects in Implantable Cardioverter-Defibrillators Over a Period of >10 Years. Circulation. 15 mai 2007;115(19):2474‑80.
  2. Koneru JN, Jones PW, Hammill EF, Wold N, Ellenbogen KA. Risk Factors and Temporal Trends of Complications Associated With Transvenous Implantable Cardiac Defibrillator Leads. J Am Heart Assoc. 10 mai 2018;7(10):e007691.
  3. Boersma L, Barr C, Knops R, Theuns D, Eckardt L, Neuzil P, et al. Implant and Midterm Outcomes of the Subcutaneous Implantable Cardioverter-Defibrillator Registry: The EFFORTLESS Study. J Am Coll Cardiol. 15 août 2017;70(7):830‑41.
  4. Knops RE, Olde Nordkamp LRA, Delnoy PPHM, Boersma LVA, Kuschyk J, El-Chami MF, et al. Subcutaneous or Transvenous Defibrillator Therapy (PRAETORIAN Trial). New England Journal of Medicine. 6 août 2020;383(6):526‑36.
  5. Gold MR, Lambiase PD, El-Chami MF, Knops RE, Aasbo JD, Bongiorni MG, et al. Primary Results From the Understanding Outcomes With the S-ICD in Primary Prevention Patients With Low Ejection Fraction (UNTOUCHED) Trial. Circulation. 5 janv 2021;143(1):7‑17.

 

Pour en savoir plus, consultez les guidelines complètes, en langue anglaise, présentées lors de l'ESC 2022 :

 

Toute l'actualité de l'ESC 2022

 

Ce compte rendu de l'ESC 2022 vous est proposé avec le soutien institutionnel de :

Amarin
Sanofi