EHRA 2021 : prévalence, mécanismes et impact des nouvelles arythmies chez les patients avec Covid-19

Mis à jour le vendredi 7 mai 2021
dans
Victor Waldmann

Auteur :

Dr Victor Waldmann
Paris

 

EHRA 2021 sur cardio-online
En direct du congrès de l'EHRA 2021

D’après la présentation de Jose Luis Merino (Madrid, Espagne) : "News about electrophysiology in general -> Cardiac arrhythmias in COVID-19: Mechanisms, outcomes and the potential role of proarrhythmia".

La survenue d’arythmies cardiaques a été rapportée au cours de l’évolution de la maladie chez les patients avec COVID-19, mais la prévalence, le mécanisme, et l’impact sur le pronostic restent mal élucidés.

Cette étude incluait rétrospectivement 3 080 patients hospitalisés avec COVID-19 confirmé par PCR, après exclusion de 336 patients avec suivi incomplet. Au total, une nouvelle arythmie (non documentée avant l’admission) était rapportée chez 116 (3,8 %) patients, avec une majorité de fibrillation atriale (67 %). Les autres principales arythmies observées étaient des flutters atriaux (12 %), des troubles du rythmes ventriculaires (TV ou FV, 10 %), et des bradycardies sinusales (8 %). Les patients qui présentaient une nouvelle arythmie étaient significativement plus âgés, plus fréquemment des hommes, et avaient un profil de risque cardiovasculaire plus élevé.

Prévalence, mécanismes et impact des nouvelles arythmies chez les patients avec COVID-19

 

L’apparition d’une nouvelle arythmie était indépendamment associée à une augmentation du risque de mortalité (HR 2,29, 95 % CI 1.76-2,98) après ajustement sur les principales comorbidités et le traitement pharmacologique.

Les points clefs :

  • Parmi 3 080 patients hospitalisés pour COVID-19, une nouvelle arythmie était documentée chez 3,8 % des patients, principalement de la fibrillation atriale.
  • Les patients qui développaient une nouvelle arythmie étaient majoritairement des hommes âgés avec des comorbidités cardiovasculaires.
  • La survenue d’une nouvelle arythmie était indépendamment associée avec un surrisque de mortalité.

 

Toute l'actualité de l'EHRA 2021