EHRA 2021 : étude RACE 3 - Résultats à 5 ans

Mis à jour le mardi 4 mai 2021
dans

 

 

Marie Wilkins

Auteur :

Dr Marie Wilkin
Marseille

 

EHRA 2021 sur cardio-online
En direct du congrès de l'EHRA 2021

D'après la présentation de Michiel Rienstra (Groningen, Netherlands) : "Targeted therapy of underlying conditions in patients with persistent atrial fibrillation and mild to moderate stable heart failure: long term outcome of the RACE 3 Trial"

RACE 3 avait été publiée en 2018 (1) : il s’agit d’une étude multicentrique de suivi d’une cohorte de 245 patients atteints de fibrillation atriale (FA) persistante associée à de l’insuffisance cardiaque minime à modérée chez lesquels a été testé l’intérêt d’une prise en charge ciblée de contrôle des facteurs de risque qui favorisent la survenue de FA. Les patients ont été randomisés en 2 groupes, et dans l’un d’entre eux, ils recevaient, en plus de la prise en charge habituelle de la FA, un traitement ciblé. L’analyse après un an de suivi avait montré que le traitement ciblé était faisable chez 92% des patients et améliorait le critère principal d’évaluation qui était le maintien du rythme sinusal (OR 1.765, p=0.042).

Michiel Rienstra présentait ici les résultats à 5 ans concernant 216 patients de la cohorte initiale en termes de maintien du rythme sinusal et de morbi-mortalité cardiovasculaire.

Méthodologie

Les patients présentant une FA précoce persistante avec insuffisance cardiaque étaient randomisés en 2 groupes : traitement conventionnel de la fibrillation atriale sans (109 patients) ou avec une prise en charge ciblée incluant l’utilisation d’anti-aldostérone/ IEC/ARA2/réhabilitation cardiovasculaire (107 patients).

Le critère de jugement principal reposait sur la recherche de FA par un Holter ECG de 7 jours à 5 ans et le critère de jugement secondaire était la morbi-mortalité cardiovasculaire.

Résultats principaux

Les 2 groupes de patients étaient comparables, avec un âge moyen de 65 ans, une histoire récente de fibrillation atriale avec une médiane de 2 mois d’ancienneté de la fibrillation atriale ; environ 30% des patients avaient une FEVG inférieure à 45% et le volume moyen de l’oreillette gauche étaient de 38mL/m2.

Concernant le critère de jugement principal (contrôle du rythme), il n’était pas significativement différent entre les deux groupes à 5 ans de suivi (p=0,346).

Concernant le critère de jugement secondaire, on note également l’absence de différence significative (p=0,353).

Les autres résultats montraient une baisse significative de la cholestérolémie totale et du LDL en cas de thérapie ciblée.

Conclusion

Les patients insuffisants cardiaques présentant une fibrillation atriale persistante ne bénéficient pas au long terme d’une amélioration significative du contrôle du rythme en cas de prise en charge ciblé ; celle-ci ne permet également pas d’améliorer la morbi-mortalité cardiovasculaire qui reste faible dans cette population d’étude.

Dennis Lau, Australie, discutait ce travail et a insisté sur le fait que ces résultats décevants pourraient s’expliquer par :

  • Un contrôle imparfait de facteurs de risque de FA comme le surpoids, la consommation d’alcool et le syndrome d’apnée du sommeil n’a pas été obtenu dans le groupe « thérapie ciblée ».
  • Un suivi moins strict des patients au-delà de la première année.
  • Un engagement moins net des patients dans leur traitement, peut-être dû à la pandémie de COVID et au suivi distanciel qui en a souvent découlé.
  • Un résultat rythmique basé uniquement sur l’analyse de 7 jours de holter (un enregistrement plus long aurait peut-être conduit à d’autres résultats).

Le traitement ciblé de la fibrillation atriale est un traitement de longue haleine qui nécessite la participation active du patient, probablement sous la responsabilité d’équipes multidisciplinaires dédiées : les « équipes de prise en charge de la FA ».

Références :

  1. Rienstra M, Hobbelt AH, Alings M, Tijssen JG, Smit MD, Brügemann J, et al. Targeted therapy of underlying conditions improves sinus rhythm maintenance in patients with persistent atrial fibrillation: results of the RACE 3 trial. European Heart Journal. 2018;39(32):2987-96.

Toute l'actualité de l'EHRA 2021