Diminution de la mortalité et du nombre d’insuffisance cardiaque au cours de la dernière décennie dans la cardiomyopathie dilatée en Suède !

Mis à jour le lundi 14 septembre 2020
dans

Auteur :

Martin Nicol
Paris

Ce registre suédois a inclus 7853 patients ayant une cardiomyopathie dilatée et a étudié d’une part les caractéristiques cliniques des patients et d’autre part, la mortalité à un an ainsi que les hospitalisations pour insuffisance cardiaque et/ou transplantation cardiaque, ceci sur 3 périodes successives : 2003-2007, 2008-2011 et 2012-2015.

Les patients étaient âgés de 65 ans, 26% des patients étaient des femmes, 84% des patients étaient en classe 2 ou 3 de la NYHA, 60% avaient une FEVG< 30%.

Deux comorbidités ont vu leur prévalence augmenter au cours du temps : l’hypertension artérielle et le syndrome d’apnées du sommeil. L’utilisation de prothèses rythmiques (resynchronisation, DAI) a augmenté également avec le temps : 11,6% en 2003 vs 15,1% en 2012, p<0.001).

La mortalité et le nombre d’hospitalisations pour insuffisance cardiaque a diminué significativement au cours du temps alors que le nombre de transplantations cardiaques restait stable (Figure 1).

Diminution de la mortalité et du nombre d’insuffisance cardiaque au cours de la dernière décennie dans la cardiomyopathie dilatée en Suède !

Référence bibliographique

D’après la communication de Helen Sjoland : « Temporal trends in outcome and patients characteristics in dilated cardiomyopathy in Sweden during 2003-2015 ».

 

Ce contenu vous est proposé avec le soutien institutionnel de Boehringer Ingelheim

Boehringer Ingelheim - Lilly

 

La thématique insuffisance cardiaque reçoit le soutien de
Novartis