Le clip mitral dans l’insuffisance mitrale secondaire : quoi de neuf ?

Mis à jour le lundi 18 mars 2019
dans

ACC 2019
Le congrès de l'American College of Cardiology (ACC) 2019

COAPT: Quality of Life After Transcatheter Mitral-Valve Repair in Patients with Heart Failure and Secondary Mitral Regurgitation: Results from the COAPT trial

Martine Gilard
Pr. Martine Gilard
Département de cardiologie
CHU La Cavale Blanche (Brest)

 

L’étude COAPT a randomisé les patients avec insuffisance mitrale secondaire en 2 groupes, traitement médical versus mitraclip. Elle a inclus 600 patients qu’elle a suivi sur 2 ans. Elle a été présentée à l’ESC 2018. 

Ces 2 nouvelles présentations ont analysé l’évolution échocardiographique et la qualité de vie des patients randomisés.

L’échocradiographie montre une nette amélioration du degré d’insuffisance mitrale à 2 ans qui se maintient dans le groupe MitraClip. On observe également une majoration des volumes systoliques et diastoliques mais nettement moins importante que dans le groupe médical. Enfin si on analyse les facteurs prédictifs échocardiographiques de mortalité, ne sort que résistances pulmonaires dans le groupe MitraClip, les autres facteurs (IM, PISA, FE) n’intervenant que dans le groupe médical.

COAPT Figure 1
COAPT FIGURE 2
COAPT FIGURE 3
COAPT FIGURE 4

Mais le plus important est de savoir si nous améliorons la qualité de vie de nos patients, et cette étude confirme que le MitraClip améliore significativement les symptômes, le statut clinique, et la qualité de vie par rapport au traitement médical.

Toute l'actualité de l'ACC 2019