Communiqué de la Filiale de Cardiologie Pédiatrique et Congénitale de la Société Française de Cardiologie sur le Coronavirus (Covid-19)

Mis à jour le mercredi 22 avril 2020

Le contexte de pandémie liée au Covid-19 génère une inquiétude chez les patients ayant une cardiopathie congénitale, enfants et adultes, ainsi que dans leur entourage.

Voici comment notre Société Savante peut, dans l’état actuel des connaissances, faire le point sur la situation.

Recommandations générales

Il est indispensable de suivre les recommandations du ministère de la Santé, régulièrement actualisées. Elles sont résumées sur le schéma ci-dessous, et visent à limiter l’ampleur du pic épidémique qui pourrait saturer le système de soins. Les enfants étant particulièrement vecteurs du virus, la décision de fermeture des établissements scolaires a pour objectif de freiner les contaminations en population générale, en particulier pour les personnes âgées et/ou fragiles.

De manière générale, ne vous déplacez pas aux urgences en première intention. Les services sont déjà saturés et le risque de contamination existe. Le dépistage du virus Covid-19 n’est plus systématique, même en cas de suspicion clinique.

En cas doute, appelez le 0800 130 000. Appelez le 15 en cas de signes de gravité (fièvre mal tolérée, détresse respiratoire, altération de l’état général) ou de conditions particulières décrites ci-dessous.

Enfants et adultes ayant une malformation cardiaque réparée

Aucun sur-risque n’a été décrit dans ce groupe de patients, qui constitue la grande majorité des cas, et donc nous recommandons de suivre les mesures nationales appliquées à la population générale.

Pour les patients stables nous recommandons également de reporter les consultations de contrôle au-delà du 1er juin 2020, en accord avec votre spécialiste référent.

Anticipez les renouvellements d’ordonnance et, afin de ne pas saturer le système de soins, communiquez si possible par mail avec les secrétariats ou directement avec votre médecin (en indiquant le traitement habituel, la dose et votre poids ou celui de votre enfant).

Autres situations

Chez l’enfant ayant une autre cardiopathie, quelle qu’elle soit, aucun sur-risque en France comme à l’international, n’a été rapporté à ce jour.
Il semble que les enfants, de manière générale, ne présentent pas ou peu de formes graves (détresse respiratoire, séjour en réanimation) liée au Covid-19. Nous recommandons donc de suivre les mesures nationales appliquées à la population générale.

Dans la population générale adulte, les facteurs de risques reconnus de formes sévères d’infection à Coronavirus sont les patients âgés (>70 ans), les patients obèses, les patients atteints de pathologies rénales ou respiratoires chroniques,  les antécédents cardiovasculaires (accident vasculaire cérébral ou maladie coronaire), l’hypertension artérielle, le diabète, le tabac, l’alcool, et le cancer. A ce jour, aucune donnée ne nous permet d’émettre un avis scientifique chez les adultes atteints d’une cardiopathie congénitale. Cependant nous considérons par mesure de précaution comme à risque les situations suivantes:

  • insuffisance cardiaque, 
  • troubles du rythme ayant nécessité un traitement,
  • ventricule unique,
  • cyanose,
  • hypertension pulmonaire,
  • immunodépression (syndrome de DiGeorge, transplantation cardiaque),
  • grossesse chez une femme ayant une cardiopathie congénitale.

Nous recommandons de respecter strictement les mesures générales de protection appliquées à la population générale, de privilégier le télétravail autant que possible. Si votre profession ne peut se faire par télétravail et que vous êtes considéré comme patient à risque (cf. liste ci-dessus), nous vous invitons à contacter votre cardiologue pour voir avec lui la nécessité de produire un arrêt de travail.

Dans tous les cas, les médecins spécialistes ont reçu la consigne de reporter le suivi lorsque cela était possible et sans risque pour le patient, et de le maintenir lorsque cela était jugé nécessaire.

Source: Société Française de Cardiologie

Télécharger le communiqué