Chez les patients cancéreux à haut risque de récidive thrombo-embolique, l’apixaban a un meilleur profil efficacité/sécurité qu’HBPM ou AVK : étude observationnelle sur 14 086 patients

Publié le mardi 1 septembre 2020
dans
Albert Hagège

 
Auteur :
Professeur Albert Hagège, Paris

 

 

En direct de l'ESC Congress 2020

D’après la présentation d'Alexander Thomas Cohen (Londres, Royaume-Uni), "Effectiveness and safety of apixaban, low-molecular weight heparin, and warfarin among high-risk subgroups of venous thromboembolism patients with active cancer".

La maladie thromboembolique veineuse (MTEV) associée au cancer est à risque élevé de récidives et hémorragies majeures (HM). Cette étude a comparé récidives de MTEV et HM chez les patients ayant un cancer et ayant fait une MTEV dans les 6 mois avant introduction d'apixaban, héparine de bas poids moléculaire (HBPM) ou warfarine, traitements qui ont été comparés avec stratifications sur les types et traitements du cancer.

Méthodes

Les données d'assurance maladie US ont permis d’identifier les patients MTEV avec cancer actif et les patients ayant initié apixaban (n = 3 393), HBPM (n = 6 108) ou AVK par warfarine (n = 4 585) dans les 30 jours suivant le premier événement TEV avec un suivi moyen de 105 à 166 jours.

Résultats

Sous AVK, les taux de récidives MTEV et d’HM sont similaires à l'HBPM.
Sous apixaban, on note un faible risque de MTEV et HM par rapport à l'HBPM et surtout le risque de MTEV récidivante est le plus faible avec un risque d’HM similaire à l’AVK.
Ces résultats sont vérifiés quel que soit le sous-groupe de patients étudié et après stratifications sur les facteurs confondants potentiels (type de cancer, cancer métastatique, prise en charge thérapeutique, type de chimiothérapie, type d’évènement thromboembolique initial).

Conclusion

Dans ces sous-groupes de patients atteints d'un cancer à haut risque de récidives de MTEV, l'apixaban présente généralement un risque plus faible de MTEV récidivante et d’HM que l'HBPM et un risque moindre de MTEV récidivante que l’AVK avec un risque similaire d’HM.

Pour en savoir plus, consultez les résultats détaillés en langue anglaise publiés lors de l'ESC 2020 : "Effectiveness and safety of apixaban, low-molecular weight heparin, and warfarin among high-risk subgroups of venous thromboembolism patients with active cancer".

Toute l'actualité de l'ESC 2020

 

Ce contenu vous est proposé avec le soutien institutionnel de :

Boehringer Ingelheim
Bristol-Myers Squibb / Pfizer
Sanofi