COVID-19 : quelques messages simples du Groupe Insuffisance Cardiaque et Cardiomyopathies

Mis à jour le mercredi 22 avril 2020

Chers patients Insuffisant Cardiaque, ou assistés de longue durée ou transplanté du cœur,
Chers aidants,

Forcément vous suivez l'information, vous êtes plus ou moins informés de l'épidémie de Covid-19 qui progresse maintenant très rapidement en France.
Il est logique vous vous posiez des questions, voire que vous vous inquiétez.

Voici quelques messages très simples :

1) Oui, l’insuffisance cardiaque constitue un facteur de risque, peut-être d’être atteint par le virus, mais surtout de faire une forme plus grave.

2) En plus des gestes barrières pour tous (limitation des contacts rapprochés, lavage des mains), il est préférable de limiter vos déplacements et les rencontres multiples (dans la mesure du possible : confinement)

3) Continuer surtout votre traitement de fond, quoique vous lisiez sur les réseaux sociaux et ou des sites non professionnels.

4) Si vous êtes stables, votre hôpital ou praticien va sans doute vous proposer de reporter votre surveillance de plusieurs semaines à quelques mois et/ou de la faire par télécardiologie : ne vous inquiétez pas, c’est préférable pour vous.

5) En cas d’aggravation / modification de vos symptôme, les hôpitaux se sont organisés pour continuer à assurer les soins urgents aux malades cardiaques, malgré l’afflux de malades Covid-19.

Peut-être que le service où vous serez accueilli ne sera pas celui dont vous avez l’habitude pour être dans une zone sans malade confirmé Covid-19.

Vos équipes soignantes restent à votre écoute et à votre disposition, même si les conditions seront forcément différentes.

Pr Nicolas LAMBLIN
Président du GICC

Source: Société Française de Cardiologie

Télécharger le communiqué du GICC