Ticagrelor + aspirine fait mieux à 30 jours qu'aspirine seule après AIT ou AVC et sténose carotide : THALES

Mis à jour le mercredi 18 novembre 2020
dans

Auteur :
Docteur Serge Kownator
Thionville

 

AHA 2020
En direct de l'AHA Congress 2020

D’après la présentation de Pierre Amarenco (Paris, France), "Ticagrelor Added to Aspirin in Acute Ischemic Stroke or Tia of Atherosclerotic Origin". 

L’étude THALES a montré que chez les sujets ayant présenté un AIT ou un AVC non embolique léger à modéré (NIHSS ≤ 5), un traitement associant ticagrelor 90 mg x 2 associé à aspirine 75-100 mg réduisait à 30 jours le risque de survenue d’un critère primaire composite associant AVC et décès au prix d’un risque hémorragique majoré.

Méthodes

Ce travail est une analyse pré-spécifiée portant sur les patients de THALES ayant une sténose extra ou intracrânienne homolatérale.

Résultats

Parmi les 11036 sujets de l’étude, 2351 présentaient une sténose homolatérale.

Le critère primaire est survenu chez 7.9 % des sujets sous ticagrelor/aspirine vs 10.9 % des sujets sous aspirine seule (HR=0.73 - 0.56, 0.96, P=0.023). Le nombre de sujets à traiter (NNT) étant de 34 pour éviter un évènement. 

À noter qu’en l’absence de sténose, le bénéfice en valeur absolue, toujours en faveur de l’association, est moins marqué, 4.8 vs 5.3 % (HR 0.89 - 0.74, 1.08).

Le taux d’hémorragies sévères (GUSTO) sous ticagrelor/aspirine est de 0.4 vs 0.2 % (NS) chez les sujets ayant une sténose, 0.5 vs 0.1 % en l’absence de sténose (HR = 5.87 [IC 95%, 2.04–16.9], P=0.001), le NNH étant estimé à 1 pour 951.

Conclusions

On observe donc en cas de sténose extra ou intracrânienne un bénéfice à 30 jours en faveur de l’association ticagrelor/aspirine avec une réduction de 3 % du risque absolu d’AVC ou de décès. Ce bénéfice apparaît nettement supérieur à celui observé en l’absence de sténose. Reste à savoir quelle est la meilleure stratégie après 30 jours, en sachant que l’aspirine était ici recommandée. Ce travail vient renforcer les résultats de SOCRATES, dans laquelle les résultats globaux n’étaient pas en faveur du ticagrelor sur l’aspirine, mais avec un bénéfice également observé chez les patients ayant une sténose homolatérale.

 

Pour en savoir plus, consultez l'étude parue en langue anglaise dans Stroke : "Ticagrelor Added to Aspirin in Acute Nonsevere Ischemic Stroke or Transient Ischemic Attack of Atherosclerotic Origin".

Toute l'actualité de l'AHA 2020

Ce contenu vous est proposé avec le soutien institutionnel de Boehringer Ingelheim - Lilly et Vifor Pharma

Boehringer Ingelheim

 

Groupe Vifor Pharma
Vifor France