Dans STRENGTH, les oméga-3 ne réduisent pas les événements cardiovasculaires majeurs chez les patients à haut risque cardiovasculaire

Mis à jour le mercredi 18 novembre 2020
dans

Auteur :
Docteur François Diévart
Elsan Clinique Villette, Dunkerque

 

AHA 2020
En direct de l'AHA Congress 2020

D’après la présentation de A Lincoff (Cleveland, États-Unis), "STRENGTH Trial: Cardiovascular Outcomes With Omega-3 Carboxylic Acids (Epanova) in Patients With High Vascular Risk and Atherogenic Dyslipidemia". 

Ce travail a pour but de répondre à la question suivante : chez les patients sous statines présentant un risque cardiovasculaire élevé, des triglycérides élevés et un faible taux de HDL, l'ajout d’oméga-3 (EPA et DHA) au traitement de fond améliore-t-il le pronostic cardiovasculaire?

Méthode

Cet essai multicentrique double aveugle, randomisé a comparé les acides gras oméga-3 (4g/j) à l’huile de maïs chez 13 078 participants traités par statine et présentant un risque cardiovasculaire élevé, une hypertriglycéridémie et de faibles taux de HDL-C.

Le critère principal de jugement est un composite associant décès cardiovasculaire, infarctus du myocarde non mortel, AVC non mortel, revascularisation coronarienne ou angor instable nécessitant une hospitalisation.

Résultats

Lorsque 1 384 patients ont présenté le critère d'évaluation principal (sur 1 600 événements prévus), l'essai a été interrompu prématurément sur la base d'une analyse intermédiaire qui indiquait une faible probabilité de bénéfice clinique de l'oméga-3 par rapport au comparateur. Parmi les 13 078 patients traités (âge moyen 62,5+9 ans; 35% de femmes; 70% de diabète; taux médian de LDL 75,0 mg / dL; taux médian de triglycérides, 240 mg / dL; taux médian de HDL-C, 36 mg / dL; taux médian de CRP 2,1 mg / L), 12633 (96,6%) ont terminé l'essai.

Le critère d'évaluation principal est survenu chez 785 patients (12,0%) sous oméga-3 vs 795 (12,2%) sous huile de maïs (HR=0,99, IC95%=0,90-1,09; P = 0,84). Un taux plus élevé d'événements indésirables gastro-intestinaux a été observé dans le groupe oméga-3 CA (24,7% vs. 14,7%).

Conclusion

Un échec complet !!!

Pour en savoir plus, consultez l'étude parue en langue anglaise dans JAMA : "Effect of High-Dose Omega-3 Fatty Acids vs Corn Oil on Major Adverse Cardiovascular Events in Patients at High Cardiovascular Risk : The STRENGTH Randomized Clinical Trial"

 

Toute l'actualité de l'AHA 2020

 

Ce contenu vous est proposé avec le soutien institutionnel de Boehringer Ingelheim - Lilly et Vifor Pharma

Boehringer Ingelheim

 

Groupe Vifor Pharma
Vifor France