Supplémentation totalement inefficace en oméga-3 chez les patients âgés en post-infarctus : OMEMI

Mis à jour le mercredi 18 novembre 2020
dans

Auteur :
Docteur François Diévart
Elsan Clinique Villette, Dunkerque

 

AHA 2020
En direct de l'AHA Congress 2020

D’après la présentation d'Are Annesoenn Kalstad (Oslo, Norvège), "Effects of n-3 Fatty Acid Supplements in Elderly Patients after Myocardial Infarction: A Randomized Controlled Trial". 

Un apport élevé en acides gras polyinsaturés n-3 marins (AGPI) a été associé à une réduction du risque d'événements cardiovasculaires. L'hypothèse testée ici était que l'ajout quotidien de 1,8 g d'AGPI n-3 au traitement standard chez les patients âgés ayant survécu à un infarctus du myocarde réduirait le risque d'événements cardiovasculaires pendant 2 ans de suivi.

Méthodes

OMEMI est un essai clinique randomisé multicentrique testant 1,8 g/j d'AGPI n-3 (930 mg d'EPA et 660 mg de DHA) versus placebo (huile de maïs) chez des patients âgés de 70-82 ans avec IDM récent (2-8 semaines).

Le critère d'évaluation principal à deux ans était un composite d’IDM non mortel, revascularisation non programmée, AVC, décès toutes causes, hospitalisation pour insuffisance cardiaque.

Résultats

Au total, 1 027 patients ont été randomisés, d'âge moyen 75±3,6 ans, avec 294 (29%) femmes.

Le critère d'évaluation principal est survenu chez 108 (21,4%) patients sous AGPI n-3 vs 102 (20,0%) sous placebo (HR=1,08, IC95%=0,82-1,41, p = 0,60).

Une FA (critère secondaire pré-spécifié) est survenu chez 28 (7,2%) patients sous AGPI n-3 vs 15 (4,0%) sous placebo (1,84 [0,98 -3,45], p = 0,06).

Les variations médianes sériques d'EPA et DHA étaient de + 87% et + 16% pour les AGPI n-3 vs -13% et -8% pour le placebo. Des saignements majeurs sont survenus respectivement dans 54 (10,7%) et 56 (11,0%) des groupes n-3 PUFA et placebo (p = 0,87).

Conclusions

Il n’y a pas de réduction des événements cliniques chez les patients âgés à haut risque car post-infarctus récent traités avec 1,8 g d'AGPI n-3 par jour pendant 2 ans.

 

Pour en savoir plus, consultez l'étude parue en langue anglaise dans Circulation : "Effects of n-3 Fatty Acid Supplements in Elderly Patients after Myocardial Infarction: A Randomized Controlled Trial"

Toute l'actualité de l'AHA 2020

Ce contenu vous est proposé avec le soutien institutionnel de Boehringer Ingelheim - Lilly et Vifor Pharma

Boehringer Ingelheim

 

Groupe Vifor Pharma
Vifor France