One-Month DAPT / Double antiagrégation plaquettaire après stent actif : 1 mois suffit puis aspirine seule ?

Publié le mercredi 18 novembre 2020
dans

Auteur :
Professeur Martine Gilard
CHU La Cavale Blanche, Brest

 

AHA 2020
En direct de l'AHA Congress 2020

D’après la présentation de Myeong-Ki Hong (Séoul, Corée),"One Month Dual Antipletelet Therapy Followed by Aspirin Monotherapy After Drug Eluting Stent Implantation".

La double antiagrégation plaquettaire (DAPT) conseillée est de 6 mois après angioplastie avec stent actif, durée portée à 12 mois en cas de syndrome coronarien aigu (SCA). Beaucoup d’études ont été réalisées afin de réduire la longueur de cette DAPT, notamment en enlevant l’aspirine rapidement.

Méthodes

Cette étude randomisée de non-infériorité a comparé avec un suivi de 12 mois après stent actif :

  • 1 507 patients avec 1 mois de DAPT suivie par aspirine seule et ; 
  • 1 513 patients avec 6-12 mois de DAPT suivie par aspirine seule.

Le critère primaire de jugement est un critère composite associant mortalité cardiovasculaire, infarctus non fatal, revascularisation du vaisseaux traité, AVC ou saignement majeur.

Résultats

Dans cette cohorte, 40% des patients ont fait un SCA, 37% sont diabétiques, une majorité a au moins 2 vaisseaux atteints, mais seulement 13% ont eu une revascularisation sur plusieurs vaisseaux.

Il n’y a pas de différence entre les 2 stratégies en intention de traiter et ceci dans tous les sous-groupes aussi bien sur le critère principal à 12 mois (5.9% sous DAPT 1 mois versus 6.5% sous DAPT 6-12 mois, p pour non-infériorité < 0.001). La durée DAPT 1 mois semble à préférer en cas de sujet stable, alors qu’une durée de 6-12 mois semble à préférer en cas de SCA (p interaction = 0.013).

Les taux de décès toutes causes et de thromboses de stent sont identiques dans les 2 groupes. Les saignements majeurs sont de 1.7% sous DAPT 1 mois versus 2.5% sous DAPT 6-12 mois.

Conclusion

Cette étude est la première étude randomisée qui compare 1 mois à 6-12 mois de DAPT suivie par aspirine seule ; 1 mois de DAPT fait aussi bien qu’une durée prolongée (mais peut être pas en cas de SCA, bien que l’étude ne permette pas formellement de conclure) remettant l’aspirine, moins chère et avec moins de variation d’efficacité que le clopidogrel, dans la « course ».

 

Toute l'actualité de l'AHA 2020

 

Ce contenu vous est proposé avec le soutien institutionnel de Boehringer Ingelheim - Lilly et Vifor Pharma

Boehringer Ingelheim

 

Groupe Vifor Pharma
Vifor France