SCORED : la Sotagliflozine permet une réduction des événements cardiovasculaires majeurs chez les patients avec et sans antécédent de maladie cardiovasculaire !

Mis à jour le jeudi 14 avril 2022
dans

D'après la présentation de Deepak L. Bhatt (Boston, États-Unis) durant l'ACC 2022

Antonin Trimaille

Auteur :
Dr Antonin Trimaille
Strasbourg

Guillaume Bonnet

Relecture :
Dr Guillaume Bonnet
Bordeaux

 

En direct de l'ACC 2022

D'après la présentation de Deepak L. Bhatt (Boston, USA) : "Sotagliflozin Significantly Reduces Cardiovascular Death, Myocardial Infarction, and Stroke in the SCORED Trial"

ACC 2022

Messages clés

  • Les inhibiteurs de SGLT2 ont montré leurs effets bénéfiques sur les évènements cardiovasculaires chez les patients avec insuffisance cardiaque
  • La Sotagliflozine, un inhibiteur de SGLT1 et SGLT2, a démontré précédemment, dans l’étude SCORED, une réduction des décès cardiovasculaires, des hospitalisations pour insuffisance cardiaque et des consultations urgentes pour insuffisance cardiaque, en comparaison avec un placebo dans une population de patients diabétiques avec maladie rénale chronique
  • Cette nouvelle analyse démontre également que la Sotagliflozine permet une réduction significative des MACE en comparaison avec le placebo
  • La Sotagliflozine réduit les MACE, quel que soit l’antécédent de maladie cardiovasculaire (maladie coronaire, AVC ou maladie vasculaire périphérique)
  • De plus, la Sotagliflozine permet également une réduction significative des MACE chez les patients sans antécédent de maladie cardiovasculaire

Contexte

Les inhibiteurs de SGLT2 sont récemment rentrés dans l’arsenal thérapeutique pour les patients insuffisants cardiaques1. En particulier, l’Empagliflozine a montré son intérêt dans la diminution des décès cardiovasculaires et des hospitalisations pour insuffisance cardiaque chez les patients avec insuffisance cardiaque à FEVG altérée2 ou non3, et la Dapagliflozine chez les patients avec insuffisance cardiaque à FEVG altérée4.

En 2021, l’étude SCORED avait démontré que l’utilisation de la Sotagliflozine chez les patients avec diabète et maladie rénale chronique était associée à une réduction des décès cardiovasculaires, des hospitalisations pour insuffisance cardiaque et des consultations urgentes pour insuffisance cardiaque en comparaison avec un placebo5.

La Sotagliflozine a la particularité d’inhiber à la fois les co-transports SGLT1 et SGLT2. SGLT1 est responsable de l’absorption du glucose au niveau intestinal alors que SGLT2 est à l’origine de 90 % de la réabsorption du glucose filtré au niveau rénal. Cette double action est potentiellement à l’origine d’une diminution du risque athérosclérotique6.

Cette nouvelle analyse de l’étude SCORED avait ainsi pour objectif d’évaluer l’effet de la Sotagliflozine sur les événements cardiovasculaires majeurs.

Méthodes

L’étude SCORED était un essai multicentrique en double aveugle qui avait inclut 10 584 patients randomisés dans un groupe Sotagliflozine (n = 5 292) ou dans un groupe placebo (n = 5 292) et suivis sur une durée médiane de 16 mois (Figure 1). Les patients inclus avaient un diabète de type 2 (défini par une HbA1c ≥ 7 %) et une maladie rénale chronique (définie par un débit de filtration glomérulaire compris entre 25 et 60 mL/min/1.73m2).

Figure 1. Design de l’étude SCORED

Le critère de jugement principal de l’étude princeps était le composite des décès cardiovasculaires, des hospitalisations pour insuffisance cardiaque et des consultations urgentes pour insuffisance cardiaque. Il faut noter que la période de suivi a dû être abrégée précocement en raison de la perte d’un sponsor de l’étude en lien avec la pandémie de COVID-19.

Deux sous-groupes ont été étudiés dans cette nouvelle analyse : les patients avec maladie cardiovasculaire préalable (définit par un antécédent d’IDM, d’AVC, de revascularisation coronaire ou de maladie vasculaire périphérique) et ceux sans maladie cardiovasculaire.

Les critères de jugement étaient les MACE (événements cardiovasculaires majeurs = décès cardiovasculaires, infarctus du myocarde IDM),  les IDM fatals ou non fatals, et les AVC fatals ou non fatals.

Résultats

En plus de la réduction des décès cardiovasculaires et des évènements en lien avec l’insuffisance cardiaque démontrée dans l’étude PRINCEPS, il existait à 2 ans une réduction relative des MACE dans le groupe Sotagliflozine (10,0 %) en comparaison avec le groupe placebo (11,6 %) (Hazard ratio (HR) 0.77, 95 % CI 0.65-0.91) (Figure 2).

Figure 2. MACE dans les groupes Sotagliflozine et Placebo

Cet effet bénéfique de la Sotagliflozine sur la réduction des MACE apparait précocement, puisqu’il existe une réduction significative de leur survenue dès 94 jours après l’inclusion. Le nombre total d’IDM et d’AVC apparait également diminué dans le groupe Sotagliflozine.

Dans cette nouvelle analyse de sous-groupe, il apparait une réduction relative du risque de MACE de 21 % chez les patients avec maladie cardiovasculaire préalable (n = 5 144) et de 26 % chez ceux qui n’en avaient pas au préalable (n = 5 440) avec la Sotagliflozine en comparaison avec le placebo (Figure 3).

Figure 3. MACE dans les groupes Sotagliflozine et Placebo en fonction de la présence ou de l’absence d’antécédent de maladie cardiovasculaire

Cette diminution des MACE inclut :

  • La réduction relative du risque d’IDM de 31% chez ceux avec et de 34% chez ceux sans maladie cardiovasculaire à l’inclusion (Figure 4) ;
  • La réduction relative du risque d’AVC de 31% chez ceux avec et de 38% chez ceux sans maladie cardiovasculaire à l’inclusion (Figure 5) ;
  • L’absence de réduction significative de la mortalité cardiovasculaire pris isolément.

Figure 4. IDM dans les groupes Sotagliflozine et Placebo en fonction de la présence ou de l’absence d’antécédent de maladie cardiovasculaire

Figure 5. AVC dans les groupes Sotagliflozine et Placebo en fonction de la présence ou de l’absence d’antécédent de maladie cardiovasculaire

La réduction des MACE reste présente quel que soit l’antécédent de maladie cardiovasculaire avec une significativité atteinte pour les patients avec antécédent de maladie coronaire et d’AVC, mais une tendance non significative à la baisse pour les patients avec antécédent de maladie vasculaire périphérique (Figure 6). 

Figure 6. MACE dans les groupes Sotagliflozine et Placebo en fonction du type d’antécédent cardiovasculaire

Concernant les effets indésirables, il y a eu plus fréquemment dans le groupe Sotagliflozine des diarrhées, une hypovolémie, des infections génitales mycosiques et des acidocétoses diabétiques.

Conclusion

Chez les patients avec diabète et maladie rénale chronique, cette nouvelle analyse de l’étude SCORED retrouve un effet bénéfique de la Sotagliflozine sur la réduction des événements cardiovasculaires majeurs (MACE) en comparaison avec un placebo. Cet effet de réduction des MACE est présent chez les patients avec antécédent de maladie cardiovasculaire (maladie coronaire, AVC, maladie vasculaire périphérique), mais également chez les patients sans antécédent de maladie cardiovasculaire. 

Références

  1. McDonagh TA, Metra M, Adamo M, Gardner RS, Baumbach A, Böhm M, et al. 2021 ESC Guidelines for the diagnosis and treatment of acute and chronic heart failure. Eur Heart J 2021;42:3599–726.
  2. Packer M, Anker SD, Butler J, Filippatos G, Pocock SJ, Carson P, et al. Cardiovascular and Renal Outcomes with Empagliflozin in Heart Failure. N Engl J Med 2020.
  3. Anker SD, Butler J, Filippatos G, Ferreira JP, Bocchi E, Böhm M, et al. Empagliflozin in Heart Failure with a Preserved Ejection Fraction. N Engl J Med 2021.
  4. McMurray JJV, Solomon SD, Inzucchi SE, Køber L, Kosiborod MN, Martinez FA, et al. Dapagliflozin in Patients with Heart Failure and Reduced Ejection Fraction. N Engl J Med 2019;381:1995–2008.
  5. Bhatt DL, Szarek M, Steg PG, Cannon CP, Leiter LA, McGuire DK, et al. Sotagliflozin in Patients with Diabetes and Recent Worsening Heart Failure. N Engl J Med 2021;384:117–28.
  6. Pitt B, Bhatt DL. Does SGLT1 Inhibition Add Benefit to SGLT2 Inhibition in Type 2 Diabetes? Circulation 2021;144:4–6.

 

Toute l'actualité de l'ACC 2022

Ce contenu vous est proposé grâce au soutien institutionnel de :

Sanofi
Vifor Pharma