La mise en place de registres à travers le monde par l’ACC améliore la prise en charge des patients présentant un SCA ST +

Mis à jour le jeudi 20 mai 2021
dans
Clément Bénic

Auteur :
Clément Bénic
Brest

Martine Gilard

Relecture :
Pr Martine Gilard
Brest

ACC21 sur Cardio-online
En direct du congrès de l'ACC 2021

D'après la présentation de Benny J. Levenson (Berlin, Allemagne) : "Worldwide ST-elevation Myocardial Infarction Care: One-year Results Of The American College Of Cardiology Global Heart Attack Treatment Initiative".

Contexte

Plus de 3 millions de SCA ST + par an surviennent dans les pays à faibles et moyens revenus, cependant, il existe peu de données dans ces pays sur la prise en charge de ces SCA ST +.
La Global Heart Attack Treatment Initiative (GHATI), association soutenue par l’ACC, encourage l’adhérence de ces pays aux recommandations, et à la mise en place d’une évaluation des pratiques, dans le but d’améliorer la prise en charge des patients présentant un SCA ST+.

Méthodes

Cette étude de cohorte, prospective, multicentrique, rapporte les données issues du "registre douleur thoracique et infarctus du myocarde" ("Chest Pain MI Registry") de l’ACC. Ce registre étudie principalement le terrain et la sévérité du patient, les délais de prise en charge, ainsi que les traitements thérapeutiques reçus. Les données ont été récoltées à 1 an et étudient les modifications des pratiques secondaires à la mise en place du programme dans les pays à faibles et moyens revenus.

Résultats

Un total de 1 073 patients a été inclus, issus de 13 pays à travers le monde (Figure 1), d’octobre 2019 à septembre 2020. L’étude montre un taux de reperfusion coronaire élevé, ainsi qu’une bonne adhérence aux recommandations sur le plan thérapeutique (Figure 2). La mise en place de ce programme a permis d’améliorer le taux de patients bénéficiant d’un délai inférieur à 90 minutes entre le premier contact médical et la revascularisation coronaire (p = 0,05) (Figure 3).

Figure 1 : sites et pays participant au programme soutenu par l’ACC

Figure 2 : taux de reperfusion élevé et forte adhérence aux recommandations sur le plan thérapeutique

Figure 3 : amélioration des taux de patients bénéficiant d’un délai inférieur à 90 minutes  entre le premier contact médical et la revascularisation depuis la mise en place du programme

Conclusion

L’ACC réalise un travail de promotion de la prise en charge du SCA ST + à travers le monde, en mettant en place des registres permettant d’évaluer l’adhérence des hôpitaux aux recommandations. Ce travail tend à améliorer la prise en charge de ces patients.

 

Toute l'actualité de l'ACC 2021

 

Ce contenu vous est proposé avec le soutien institutionnel de :

logo BMS - Pfizer