Dans l’angor stable, la revascularisation complète améliore la qualité de vie chez les patients les plus symptomatiques

Mis à jour le jeudi 20 mai 2021
dans
Clément Bénic

Auteur :
Clément Bénic
Brest

Martine Gilard

Relecture :
Pr Martine Gilard
Brest

ACC21 sur Cardio-online
En direct du congrès de l'ACC 2021

D'après la présentation de Kreton Mavromatis (Decatur, États-Unis) : "Impact Of Completeness Of Revascularization On Quality-of-life In Patients With Stable Ischemic Heart Disease: Insights From The ISCHEMIA Trial".

Contexte

Les résultats de l’étude ISCHEMIA ont montré qu’il n’existait pas de différence entre une prise en charge invasive et une prise en charge non invasive sur les évènements ischémiques cardiovasculaires, chez les patients avec angor stable et porteurs d’une ischémie au moins modérée.

Le but de cette étude était double :

  • Déterminer chez les patients ayant bénéficié d’une prise en charge invasive si une revascularisation complète en comparaison à une revascularisation incomplète était associée à une amélioration de la qualité de vie des patients.
  • Déterminer si une revascularisation complète en comparaison à un traitement médical était associée à une amélioration de la qualité de vie des patients.

Méthodes

Les patients étaient issus de l’étude ISCHEMIA, et présentaient donc un angor stable avec une ischémie au moins modérée. Les patients étaient randomisés dans cette étude entre une prise en charge invasive et une prise en charge non invasive.

Une analyse du groupe ayant bénéficié d’une prise en charge invasive a été réalisée pour comparer revascularisation complète et incomplète sur la qualité de vie des patients.

Une seconde analyse sur l’ensemble des patients a été réalisée pour comparer une revascularisation complète au traitement médical sur la qualité de vie des patients.

Le caractère complet ou incomplet de la revascularisation a été évaluée par un Corelab indépendant selon des critères anatomiques et selon des critères fonctionnels.

Le critère principal de jugement était l’évaluation du score Seattle Angina Questionnaire – 7 (SAQ-7) à 1 an.

Résultats

Une revascularisation complète améliore le statut fonctionnel des patients en comparaison à une revascularisation incomplète, que ce soit sur le plan anatomique (OR = 1,62 IC 95 1,07 – 2,44) ou fonctionnel (OR = 1,55 IC 95 1,03 – 2,34) chez les patients les plus symptomatiques avec angor quotidien ou hebdomadaire (Figure 1). En revanche cela n’est pas retrouvé lorsque l’on s’intéresse à l’ensemble de la population ayant bénéficié d’une prise en charge invasive, que ce soit au niveau anatomique (OR = 1,09 IC 0,86 – 1,37) ou fonctionnel (OR = 1,24 IC 95 1,00 – 1,55).

Lorsque l’on compare la revascularisation complète au traitement conservateur, on observe une amélioration du score SAQ-7 de 3,7 points (IC 95 2,9 – 4,6) (Figure 2), et ce, particulièrement chez les patients les plus symptomatiques (Figure 3).

Figure 1 : amélioration de la qualité de vie des patients après revascularisation complète en comparaison à une revascularisation incomplète chez les patients les plus symptomatiques

Figure 2 : amélioration de la qualité de vie des patients ayant bénéficié d’une revascularisation complète en comparaison à un traitement médical

Figure 3 : Amélioration de qualité de vie des patients dans le groupe revascularisation complète selon le niveau d’angor, en comparaison au traitement médical

 

Conclusion

Une revascularisation complète chez les patients présentant un angor stable avec une ischémie au moins modérée est associée à une amélioration de la qualité de vie chez les patients les plus symptomatiques.

 

Pour consulter le document complet en langue anglaise présenté lors de l'ACC, et accéder aux résultats détaillés, cliquez ici : "ISCHEMIA: Completeness of Revascularization on QOL in SIHD"

 

Toute l'actualité de l'ACC 2021

 

 

Ce contenu vous est proposé avec le soutien institutionnel de :

logo BMS - Pfizer