Dossier spécial : Covid – constats et analyses

Mis à jour le mardi 26 janvier 2021
Guillaume Bonnet

La pandémie mondiale de Covid-19 a bouleversé le paysage de la cardiologie, à la fois dans notre pratique quotidienne et dans le domaine de la recherche, en France et dans le monde. Avec le peu de recul et les données scientifiques disponibles, le Covid-19 a eu de nombreuses conséquences directes et indirectes sur nos patients, notamment avec les effets du premier confinement.

À l’image des patients atteints d’une maladie chronique récemment diagnostiquée, la communauté cardiologique s’organise pour vivre avec l’épidémie qui continuera de s’exprimer par vagues probablement de plus faible amplitude.

Guillaume Bonnet

 

Le système de soins en cardiologie lors des périodes de confinement

Au-delà des patients atteints du Covid, notre système de santé a été bouleversé. Une des conséquences les plus connues est la nette diminution des syndromes coronariens aigus, associée à une augmentation significative des morts subites extrahospitalières. Ces deux phénomènes ont été observés dans tous les territoires, majoritairement dans le contexte de confinement. Le Covid a focalisé le travail de nombreuses équipes de recherche et de praticiens. À l’heure où la vie avec le Covid s’organise, les scientifiques et les médecins constatent le retard accumulé et sont confrontés à de nouvelles problématiques. Nous avons la chance d’avoir des experts français pouvant nous décrypter ces phénomènes.

 

La vie avec la Covid, la reconstruction, le jour d'après

Les conséquences cardiovasculaires à long terme des patients atteints de la Covid-19 sont encore peu connues, principalement du fait de notre faible recul. Il se dessine une nouvelle entité dans notre spécialité : la cardiologie de la Covid-19. Face aux très grands nombres de patients atteints, à la grande multiplicité des formes, nous sommes encore devant de nombreuses inconnues, nous obligeant à une grande humilité et adaptabilité. Nous aborderons ici quelques éléments de réponse pour nos problématiques de pratique clinique quotidienne.

 

La Covid est une maladie cardiovasculaire

Concernant les patients atteints du Covid, au-delà d’une présentation pulmonaire, il s’agit d’une atteinte cardiaque et vasculaire majeure, potentialisée par un terrain à risque cardiovasculaire. Le pronostic de ces patients est intimement lié au niveau de sévérité de l’atteinte cardiaque, vasculaire et thromboembolique. Les marqueurs cardiaques classiques permettent de stratifier le risque et d’adapter nos stratégies face à un patient Covid+. Nous avons réuni ici un « best of » des contenus mis en ligne au fil des publications et résumant au mieux l’état de la connaissance.

 

Ce contenu vous est proposé avec le soutien institutionnel de Medtronic

Medtronic