La place des anticoagulants oraux directs dans le traitement de la maladie coronaire

Publié le mardi 13 février 2018

L'impact potentiel de l'ajout d'un traitement par AOD à l'aspirine chez le patient coronarien stable a été évalué dans l'étude COMPASS. Johanne Silvain en discute les implications pour la pratique.

Accédez au contenu exclusif Cardio-online !

Vous rencontrez des difficultés ? Contactez-nous ici !