L’intérêt de la fibrinolyse à demi dose : l'étude EARLY MYO

Mis à jour le mardi 12 septembre 2017

Congrès ESC 2017 - ESC Congress 2017

Guy Achkouty (Paris) rappelle que l’étude avait pour but de comparer la fibrinolyse à demi dose et l’angioplastie primaire dans le cadre de la phase aigüe de l’infarctus du myocarde. L’étude a été réalisée sur des patients avec un STEMI de moins de 6h.

Le critère de jugement principal était composite : revascularisation épicardique, revascularisation myocardique et une régression du segment ST à l’électrocardiogramme.

Les résultats démontrent une supériorité de la fibrinolyse à demi dose sur l’angioplastie primaire. Elle pourrait donc être une alternative quand un centre d’angioplastie n’est pas immédiatement disponible.

 

Toute l'Actualité de l'ESC 2017

Accédez au contenu exclusif Cardio-online !

Vous rencontrez des difficultés ? Contactez-nous ici !

0 commentaire — Identifiez-vous pour laisser un commentaire