Diagnostic de la fibrillation atriale : l’étude REHEARSE AF

Mis à jour le mardi 12 septembre 2017

Congrès ESC 2017 - ESC Congress 2017

Christophe Leclercq (Rennes) explique que l’objectif de cette étude était de démontrer que l’utilisation d’un système automatisé d’électrocardiogramme (enregistrement et transmission) permet d’augmenter le diagnostic de fibrillation atriale chez les populations à risque. Après un an, les résultats de l’étude ont montré que l’on diagnostiquait 4 fois plus de fibrillation atriale avec ce système qu’avec un suivi classique.

 

Toute l'Actualité de l'ESC 2017

Accédez au contenu exclusif Cardio-online !

Vous rencontrez des difficultés ? Contactez-nous ici !

0 commentaire — Identifiez-vous pour laisser un commentaire