Meilleur contrôle de la pression artérielle avec l'automesure qu'avec un suivi classique (étude randomisée)

Publié le lundi 5 mars 2018
dans

LONDRES, 2 mars 2018 (APMnews) - Une automesure de la pression artérielle, avec ou sans télétransmission au médecin, a une efficacité en termes de contrôle de l'hypertension qui est supérieure à la prise en charge usuelle en consultation, selon une étude randomisée britannique publiée par le Lancet.

L'étude a inclus 1.182 patients qui ont été randomisés en trois groupes : automesure seule, avec envoi hebdomadaire par courrier des résultats de la semaine au médecin -les patients devant en plus contacter le médecin si les chiffres tensionnels sont très élevés ou très bas-; automesure avec télétransmission des résultats; prise en charge usuelle, dans laquelle le traitement est ajusté en fonction de la prise de pression artérielle durant la consultation.

Après un an, la pression systolique moyenne s'élevait à 137 mmHg avec l'automesure seule, 136 mmHg avec l'automesure + télétransmission et 140,4 mmHg avec la prise en charge usuelle.

Les deux bras "automesure" n'étaient pas statistiquement différents l'un de l'autre et étaient tous les deux supérieurs à la prise en charge usuelle.

Ce résultat a été obtenu sans surcharge de travail pour les médecins traitants, affirment Richard McManus de l'université d'Oxford et ses collègues.

L'automesure peut donc être recommandée pour tous les patients qui le souhaitent, concluent-ils.

La Société française d'hypertension (SFHTA) a présenté en décembre 2017 des propositions pour améliorer la prise en charge de l'HTA en France, dont l'une des "plus importantes" pour améliorer la proportion de patients bien contrôlés est de "favoriser l'utilisation de l'automesure chez tous les hypertendus", rappelle-t-on (cf dépêche du 15/12/2017 à 18:46).
(The Lancet, publication en ligne du 27 février)

 

Source : APM International

Mots clés: Prévention Prévention

Dépêche précédente

BPCO avec hyperinflation pulmonaire : Ultibro* Breezhaler* améliore aussi la fonction cardiaque

Dépêche suivante

ODYSSEY OUTCOMES : un anti-PCSK9 réduit de 29% la mortalité chez les patients ayant fait un SCA et avec LDL > 1gr/L !

0 commentaire — Identifiez-vous pour laisser un commentaire