Daniel Kalmanson, un pionnier du Doppler cardiaque

Mis à jour le jeudi 23 juin 2016

Daniel Kalmanson à l’honneur lors de la 27ème session annuelle de l’American Society of Echocardiography à Seattle, USA, 10-14 juin 2016 (par Colette Veyrat).

Daniel Kalmanson

Daniel Kalmanson fut un pionnier à l'avant-garde de la technologie dédiée à la recherche et à l'étude des flux cardio-vasculaires étudiés par Doppler.  On lui doit quatre grandes percées cliniques :

  1. En 1968, il démontre que l'enregistrement des flux sanguins doit être directionnel, vitesses positives et négatives s'inscrivant séquentiellement autour d'une ligne du zéro sur une seule piste, ce qui a été débattu et adopté seulement six ans plus tard sur tous les appareillages
  2. En 1969, il aborde les cavités cardiaques avec le prototype initial doté du premier cathéter Doppler directionnel prototypique, et enregistre les flux dans les gros vaisseaux et les quatre cavités cardiaques
  3. En 1983, il utilise les transformées rapides de Fourier pour développer une méthode automatique de calcul du débit cardiaque
  4. Enfin, il est le premier, en combinant le signal Doppler à une imagerie d'abord unidimensionnelle (1975) puis bidimensionnelle (1979), à enregistrer les flux intracardiaques par voie transcutanée (1976) et à élaborer une méthode heuristique de quantification, la cartographie Doppler (Flow mapping), (1979-1994).

Excellent clinicien, d'une modernité et d'une continuité de recherches étonnantes, il rapporte toutes ces études appliquées aux patients dans une centaine de publications princeps régulièrement indexées, avec la description des flux intracardiaques (1969-1972), une première approche du débit cardiaque (1972), automatisée en 1983, l’étude des shunts des défauts septaux congénitaux (1972-1974) et l’élaboration de la cartographie Doppler appliquée aux valvulopathies en proposant une planimétrie des sténoses et une évaluation 3D des régurgitations par combinaison de deux plans orthogonaux (1979-1994). Il poursuit enfin en solitaire dès 1979 la recherche de l'identification des lésions à partir de la seule direction des jets, que confirmera le Doppler à codage couleur.

Il fut président de "l'International Cardiac Doppler Society" (ICDS) et dirigera le service de cardiologie de la Fondation Rothschild, spécialement créé pour ses recherches par le baron Edmond de Rothschild, jusqu'à sa retraite en 1994.

En 1997, un an après sa mort, un "DK Award" est délivré à chaque congrès de l'ICDS récompensant le meilleur résumé présenté. En 2013, l'American Society of Echocardiography (ASE) crée la "Kalmanson Lecture" présentée annuellement lors de ses sessions scientifiques.

Colette Veyrat - Chercheur Honoraire au CNRS

 

27ème session annuelle de l’American Society of Echocardiography